Fields of History: The Great War  : Devlog #24 – Bombardements Terrestres & Côtiers

Voici le carnet sur les bombardements terrestres et côtiers, le vingt-quartirème carnet de Fields of History: The Great War, le jeu de grande stratégie sur la première guerre mondiale développé par Wolferos.

Salut à toutes et à tous !

Le Devlog d’aujourd’hui expliquera la manière dont vous pourrez bombarder une Province voisine, qu’elle soit terrestre ou côtière, dans Fields of History: The Great War.

Pendant la Première Guerre mondiale, l’artillerie a joué un rôle décisif. La taille croissante de l’artillerie lourde permettait de détruire les places fortes et de mettre à mal les tranchées mais aussi de bombarder les positions reculées de l’adversaire (plusieurs kilomètres en arrière de la ligne de front) afin d’endommager les installations et de couper les lignes de ravitaillement.

Presque toutes les grandes offensives et tentatives de briser le front adverse étaient précédées de violents tirs d’artillerie pendant plusieurs heures pour tenter de préparer le terrain pour l’infanterie.

Sur mer, l’arrivée de canons de 11 pouces (et supérieurs) plus précis sur les navires de guerre du début du XXe siècle a permis d’envisager des bombardements côtiers à plus grande distance et à plus grande échelle. Ce fut par exemple le cas lors du Raid sur la mer Noire en 1914 où l’Amiral Souchon attaqua les côtes russes. En réaction, les Britanniques lancèrent rapidement une contre-attaque navale dans les Dardanelles. Peu de temps après, la campagne de Gallipoli était mise en route et de nombreux bombardements côtiers furent lancés contre les forts ottomans pour préparer un débarquement amphibie qui tourna rapidement au désastre pour les Alliés.

Afin de reproduire cela dans le jeu, nous avons autorisé les unités avec des capacités de bombardement à faire de même. En général, ce seront des unités avec des canons de très gros calibre qui pourront avoir cette capacité, vous ne pourrez donc pas bombarder une province ennemie avec des canons de 75 mm ou des Destroyers.

Bombarder une Province voisine aura plusieurs effets, si des Unités sont présentes sur celle-ci (Alliés ou Ennemis) elles pourront subir des dommages. Bien entendu, la notion de soutien d’Artillerie étant prise en compte, le risque de faire des tirs amis sera limité et la plupart des dégâts iront à l’ennemi.

Mais les dégâts ne seront pas les seuls effets résultant des bombardements, en effet ces derniers agiront sur les unités et saperont leur moral.

Vous pouvez également détruire les Installations Défensives ennemies mais aussi les Usines, Entrepôts et Infrastructures. De plus, si vous bombardez un Port, vous endommagerez non seulement les installations portuaires, mais également tous les navires à quai.

Cependant, bombarder un Port protégé par de grandes Installations Défensives ne sera pas sans risques et la riposte sera violente.

Afin d’ordonner à une unité militaire de bombarder, l’unité devra avoir une Stat de bombardement supérieure à 0 pour les unités terrestres et une Stat de Bombardement Côtier supérieure à 0 s’il s’agit d’une unité navale.

À noter également que si vous avez recherché certaines technologies chimiques, vous pourrez équiper votre artillerie d’obus non conventionnels pour lancer des bombardements chimiques qui pourront infliger d’horribles dégâts et ruiner le moral de vos ennemis.

Sid Meier’s Civilization® III (Firaxis Games, tous droits réservés)

Nous nous sommes inspirés du bon vieux système de commande de Civilization III parce qu’il est assez simple à prendre en main. Contrairement à Civilization III (qui est un jeu au tour par tour), FoH est un jeu en temps réel, donc lorsque vous donnerez l’ordre de bombarder, ce ne sera pas pour une seule fois, vous verrez votre unité tirer en continu tant que son stock de munitions le lui permet ou jusqu’à ce qu’elle reçoive un autre ordre.

Il faudra aussi faire attention à ne pas ordonner un bombardement si une unité n’est pas bien protégée, en effet, lorsqu’une unité lance un bombardement cela diminue considérablement ses capacités défensives et elle sera alors exposée à un risque important en cas de contre-attaque .

Le bombardement est une fonctionnalité qui peut sembler simple à première vue, mais elle sera presque indispensable pour espérer percer une ligne de défense et ce sera donc une pierre angulaire du gameplay de FoH. Nous espérons que l’idée et la façon dont nous l’avons mise en œuvre dans le jeu vous plairont et nous vous souhaitons à tous une bonne fin de semaine !

 

pbpb