Hearts of Iron 4  : Dev Diary 56 – Bric à brac #3

Hearts of Iron 4 : bannière

Paradox, par la voix de Bratyn, publie un nouveau carnet de développement pour son jeu de grande stratégie sur la seconde guerre mondiale, Hearts of Iron 4, plus précisément pour le DLC Man the Guns qui sera accompagné du patch 1.6 Ironclad. Voici la traduction de ce 3ème carnet dédié à des modifications diverses.

Bonjour à tous et bienvenue dans un nouveau carnet de développement pour Man the Guns et la mise à jour 1.6 « Ironclad » ! Malheureusement, la prochaine partie de la refonte du combat naval n’est pas encore tout à fait prête, et pour leur donner un peu plus de temps, j’entre dans la brèche pour vous donner une mise à jour sur certaines des choses (ce n’est en aucun cas une liste exhaustive, mais plutôt les points les plus marquants), l’équipe de conception de contenu de HoI4 a corrigé ou ajusté depuis qu’ils ont frimé avec les arbres focus.

Problèmes relatives à l’idéologie (et à la dérive)

Une problématique qui a été soulevée dans la communauté à maintes reprises est celle causée par la dérive idéologique permanente des idées nationales. Par exemple, en transformant en marionnette une nation fasciste en tant que communiste, celle-ci retombe progressivement dans le fascisme parce qu’elle avait eu une fois une idée nationale qui lui a donné 0,10 dérive fasciste.

Pour résoudre ce problème, nous avons opté pour une approche à deux volets. Tout d’abord, toutes les idées nationales qui donnent une dérive idéologique maintenant, ne dure que 2-3 ans, soit, dans le cas des idées qui ont d’autres effets que la dérive idéologique, et qui doivent donc être permanents, sont supprimés lorsque l’idéologie s’écarte de la dérive idéologique qu’ils fournissent.

De plus, nous avons ajouté de nouvelles décisions qui vous donnent un plus grand contrôle sur l’idéologie de vos sujets. Celles-ci vous permettent d’exercer un pouvoir politique pour donner une dérive idéologique et, lorsque le soutien idéologique devient suffisamment élevé, de les forcer à prendre votre idéologie.

Ajustements à l’arbre des focus des Pays-Bas

Je n’étais pas très satisfait de la voie monarchiste dans l’arbre des focus des Pays-Bas, et j’ai donc bricolé un peu avec lui pour le rendre plus unique et (je l’espère) plus intéressant. La conception originale souffrait, oui, d’être trop limitée par la plausibilité historique. En essayant de tracer la voie la plus probable pour une prise de pouvoir royale, nous pouvons trouver quelques indications que la reine Wilhelmina a historiquement voulu utiliser sa popularité en temps de guerre, combinée avec la faiblesse du gouvernement néerlandais en exil (GiE), pour obtenir des changements constitutionnels radicaux qui donneraient beaucoup plus de pouvoir à la reine, après la libération des Pays-Bas. Dans HoI4, cependant, cela impliquerait d’exiger que le joueur joue mal, perde le combat sur le continent, devienne un gouvernement en exil, puis passe à la Neutralité, et ensuite ne tire aucun bénéfice de l’arbre parce que vous ne contrôlez plus votre terre, tout en restant sur vos positions et en appuyant les britanniques dans la guerre (car historiquement la reine voulait faire ça tout seul, et ne faisait rien de ‘cool’ par elle-même). Rien de tout cela ne rend le gameplay amusant.

Le chemin monarchiste se trouve à gauche, mais partage certains points forts (la branche menant à « Request Allied Favors ») avec le chemin démocratique (le côté droit).

 

Il est toujours possible d’emprunter le chemin en tant que GiE, car de multiples centres d’intérêt vous donnent des bonus, que vous ayez le contrôle de votre pays d’origine ou non. Cependant, il n’est plus nécessaire d’avoir capitulé. De nouveaux focus donnent droit à des usines militaires hors carte, ainsi qu’à la construction de la Belgique et du Luxembourg une fois que vous les avez obtenus par l’intermédiaire de Revive the Buffer State Proposal. Un dernier point a été ajouté pour donner une sorte de  » fin de partie « . Le wilhelminisme s’articule autour d’un complot astucieux visant à utiliser le Kaiser allemand (en exil à Huis Doorn aux Pays-Bas depuis la fin de la Première Guerre mondiale) pour attirer les déserteurs allemands, et inciter une insurrection pour affaiblir la position allemande. Cette focalisation engendre périodiquement des divisions libres composées de déserteurs allemands, tout en donnant à l’Allemagne un esprit national qui épuise ses effectifs. Une fois que n’importe quel territoire allemand a été  » libéré  » par les Pays-Bas, une véritable guerre civile commence en Allemagne, où l’empereur (ou son fils, s’il est mort) mène une rébellion (basée dans le territoire que vous venez de libérer) pour remettre les von Hohenzollerns sur le trône allemand. Cette nation de guerre civile existe comme une marionnette des Pays-Bas, et peut donc être soutenue par vous. Une fois la guerre gagnée, l’empereur vous demandera de remplir votre part du marché, ce qui implique de les libérer en tant que nation indépendante, puis propose de créer une alliance formelle. Si vous êtes propriétaire de Waking the Tiger, cela mettra aussi cette nouvelle Allemagne sur la voie du Kaiserreich, ce qui conduira probablement à une guerre avec les Alliés (qui ne seront pas très contents que vous fassiez tout cela au départ).

Ajustements à l’arbre de focus britannique

Dans la révélation originale de l’arbre de focus britannique, j’ai mentionné que l’arbre de la marine serait également refait à neuf. C’est maintenant chose faite.

Plusieurs nouveaux ajouts ont été faits à l’arbre. Le Comité Anti-Non-Contact donne des bonus techniques à la pose de mines et au dragage de mines, tandis que l’École de Formation Anti-Sous-marine donne des bonus de doctrine à la Défense des Convois, ainsi qu’une idée nationale qui améliore l’expérience des destroyers. ASW Warfare offre 2 fois plus de bonus technologiques pour les modules de guerre anti-sous-marine, tandis que Expanding the Repair Yards offre quelques chantiers-navaux et un esprit national rendant les réparation et améliorations de navires moins chères et plus rapides. Vanguard donne un modèle de cuirassé moderne, et crée également un cuirassé ‘gratuit’ de ce modèle à Clydebank (état de Lanark).

J’ai également ajouté quelques focus qui se rattachent à la branche Renforcer l’Empire. Comme les Britanniques comptaient beaucoup sur leurs croiseurs légers pour assurer la sécurité des voies commerciales, cela est maintenant représenté dans une nouvelle orientation qui exige à la fois un réarmement naval et un service outre-mer.

Après Commonwealth Ties, vient donc le dernier ajout : un point de mire qui représente l’énorme Plan d’entraînement aérien du Commonwealth britannique. Cela donne des primes au gain d’expérience en vol (et dans les escadres aériennes), ce qui reflète l’impact de l’un des plus importants programmes d’entraînement aérien de l’histoire.

Parmi ceux-ci, tous font partie de la reprise gratuite, à l’exception de ceux qui dépendent de fonctions payantes, comme ASW Warfare, Expand the Repair Yards, Vanguard, and Anti-Non-Contact Committee, qui ne seront pas disponibles sans le DLC.

Changements de la carte

Le carnet de développement des changements de carte contenait beaucoup de suggestions de la communauté, et j’ai travaillé sur un certain nombre d’entre elles (trop nombreuses pour les énumérer), mais je vais mentionner les plus importantes ici.

De nouveaux pays ont été ajoutés:

  • – Maurétanie
  • – Namibie
  • – Sahara occidental (République arabe sahraouie démocratique)
  • – Antilles britanniques
  • – Guyane française
  • – Maldives
  • – Fidji / Mélanésie
  • – Slovénie
  • – Bosnie
  • – Macédoine
  • – Irlande du Nord

Pour accueillir la Mauritanie, l’Etat le plus infranchissable de l’ouest a été rendu franchissable, permettant aux armées de descendre en Afrique subsaharienne tant en Égypte, à l’est, qu’à l’ouest.

La Namibie a été ajoutée à la demande populaire et la bande de Caprivi a été réparée.

Les Balkans ont été davantage…. balkanisés, et les États du Monténégro et de la Macédoine ont été ajustés.

Grâce à une initiative de Tristan Edge, un grand nombre de points de victoire ont été ajustés et/ou ajoutés.

Il y a eu beaucoup d’ajustements de points de victoire en :
Grèce, Turquie, Portugal, Mexique, Pologne, Tchécoslovaquie, Russie européenne.

D’autres ajustements de points de victoire sont arrivés :
Espagne, France, USA, Allemagne, Italie, Chine, Sibérie

Avant-première des nouveaux points de victoire dans l’ouest de la Pologne

De plus, lorsque j’ajoute de nouveaux pays, je m’efforce de m’assurer que toutes les pays libérables ont au moins un point de victoire (leur capitale). Le nombre de points de victoire a augmenté de façon spectaculaire en Afrique, dans les Caraïbes et dans certains pays d’Asie.

Enfin, certaines zones navales ont été divisées pour mieux utiliser le nouveau terrain naval et pour faire des choix stratégiques plus intéressants avec votre marine. Un exemple ici : la mer Égée.

N’oubliez pas de jeter un coup d’œil au stream aujourd’hui à 16h CET, où Gabriel et Niall (Daniel est malheureusement victime de la guerre biologique aujourd’hui) vont continuer avec leur playthrough communiste au Mexique. A la semaine prochaine, pour un nouveau carnet de développement !

1 commentaire

Les changements de carte vont avoir des impacts

  • Possibilité d'envahir l'Afrique sans passer par El Alamein
  • Ajustements des points de victoire et donc des provinces à prendre pour faire capituler un pays
  • ...