Endless Legend

Passés quelques mois, j’avais entendu parler d’un jeu nommé Endless Legends possible concurrent à Civilization 5 et futur Beyong Earth. Rendez vous compte, concurrencer Civilization 5 ! Avec ses extensions ? Tout ceci semblait être une démarche marketing. Mais j’allais garder un œil sur ce jeu, car d’après quelques sources sûres, leur précédent 4X « Endless Space » était un bon cru.

La légende …
Ce sera donc Endless « Legend » pour ce nouveau 4X signé Amplitude Studio. Point de suspense en cette soirée glaciale, de légende, ce jeu en a tous les critères. Après le space opéra, direction le monde plus médiéval fantastique. La trame prend place avant Endless Space. Les Endless, peuple originaire du monde d’Auriga, sont morts laissant derrière eux une substance magique très précieuse : la brume. Huit factions s’affrontent pour en prendre le contrôle par la force, l’intelligence ou le commerce. Cette histoire et celle respective de chaque faction vous seront dévoilées via les quêtes propres à chaque force. Ces dernières ne sont pas obligatoires et vous pourrez tout aussi bien suivre votre propre voie. A ses factions, s’ajoutent des tribus mineures (assez nombreuses) qui pourront être contrôlées et assimilées à vos côtés, vous apportant divers bonus fort appréciables dont les orcs de la tribu Hurmas (parmi mes préférés).

Le gameplay …
Un 4X reste un 4X à savoir : eXplore, eXpand, eXploit and eXterminate Mais la manière dont Amplitude Studio le réalise est assez unique et toujours excellente. En revanche, ne comptez pas sur le tutoriel pour vous aider. Si ce dernier vous apporte les bases, vous n‘en saurez que trop peu pour espérer comprendre l’ensemble du jeu.

Installez vous …

Résumons en gros une partie : vous commencez avec une troupe composés d’un héros, d’une ou deux unités d’infanteries et d’un colon. Très vite vous devrez poser vos valises quelques parts. De suite, lors de la fondation, vous verrez clairement ce que le terrain vous rapporte. Les cases étant hexagonales, votre ville aura donc six terrains collés autour d’elle. Chaque terrain vous fournira des points de main d’œuvre, de nourriture, de brume et de sciences. Ces points varient en fonction de votre civilisation et du terrain en lui-même ainsi que de vos infrastructures ultérieures. Cependant, des choix radicaux s’offriront à vous : si vous êtes un déchu votre priorité sera la brume. Vous les chercherez donc vers les déserts (vous ne pourrez jamais avoir de nourriture avec cette faction) ou près de points d’eau.

Une fois votre première ville fondée, vous devrez choisir lancer de suite vos recherches, vos productions et explorer. La phase d’exploration vous permettra de connaitre vos adversaires réels et les tribus autour de vous. Ces dernières vous attaqueront très tôt, constituer une petite armée est donc indispensable. Tout en vous promenant, vous découvrirez des ruines vous rapportant la brume ou d’autres ressources stratégiques (titane, cristal de verre, amadonium ….). Des quêtes vous sont alors confiées, principales ou secondaires. Elles peuvent vous permettrent d’acquérir une dernière ressource : l’influence sous forme de points diplomatiques.

Revenons sur la recherche. Il sera souvent plus judicieux d’investir dans la recherche. Car avoir des points de production pour ne rien produire risque de se produire plus facilement. D’autant plus que pas mal de bâtiments issus de la recherche scientifique vous apporte de nombreux points de productions, de brume et de science. La recherche est divisée en plusieurs grands cercles déblocables par le passage des âges. Vous choisissez par la suite technologie vous voulez acquérir. Ces disques sont eux même fragmenter en quatre axe : un dédié à la production et la science, un pour l’armée, un pour la brume et un dernier pour la diplomatie interne ou externe. Vos choix influeront grandement sur votre tactique.

Maintenant que vous vous êtes bien installé, il faudrait surveiller vos voisins, et acquérir les précieuses ressources stratégiques. Ces dernières seront primordiales dès l’âge deux. Car les bâtiments les plus intéressants demandent des ressources stratégiques. Ces dernières sont récoltables via des mines d’extractions déblocables par la science ou bien achetées sur le marché. A chaque âge de nouvelles ressources seront utilisables et révélées sur la carte. A vous de les faire votre et pour ce faire étendez- vous ou battez -vous.

Extermination …

Fourbissez vos armes assez tôt, ne serait ce que pour vous défendre. Endless Legends vous offrent une vraie gestion de vos armées. Via l’onglet « armée », vous pouvez équiper vos unités et renforcer leurs aptitudes. Vous serez obligé de faire des choix technologiques car pour produire ces armes, il faut extraire des ressources stratégiques, mais aussi déverrouiller leur production. Les concessions seront obligatoires. Votre héros prend aussi toute son ampleur. A chaque niveau d’expérience, vous pourrez lui attribuer de nouvelles compétences martiales en plus de nouveaux équipements.

Que vous soyez attaquant ou attaqué, les phases de combats sont un deuxième axe complet du jeu. La carte de combat est une partie de la carte de jeu. Chaque hexagone apporte alors un bonus/malus pour l’armée. Ainsi si vous êtes assiégé, restez en défensif dans vos hexagones fortifiés vous sera d’un réel secours. En fonction de votre civilisation, vous aurez des bonus divers fournis par le sol. Ensuite vous voyez l’ordre d’affrontement de vos unités, certaines attaqueront toujours avant d’autres. Vous planifiez donc vos mouvements et vos attaques à l’avance avant de lancer le combat pour un tour. Au tour suivant, d’autres troupes peuvent rejoindre le terrain de bataille. Les phases de combats durent six tours maximum. Si aucune armée n’est vaincue, il faudra recommencer un combat au tour suivant. Cet entrecombat est primordial pour pouvoir survivre ou écraser une armée au départ plus puissante. En général si vous êtes en difficulté sur une de vos villes, vous pourrez alors vendre des ressources pour accéder au marché et acheter en un tour des mercenaires, ou encore régénérer vos troupes contre de la brume pour les Déchus directement sur le champ de bataille… ou bien faire preuve de diplomatie.

La diplomatie peut vous sauver…

Cette phase est aussi très intéressante et vous sauvera bien des fois. Chaque ville produit des points d’influence servant entre autres la diplomatie. Ces derniers vous permettent d’influer sur vos relations avec vos adversaires. Notez que certains actes de diplomatie ne seront réalisables qu’après les avoir recherché. Cependant, en temps de guerre, il est de bon goût de pouvoir proposer une trêve. Cette dernière peut ne rien couter si votre adversaire est en mauvaise posture (mais en général, vous finirez votre belle annihilation). En revanche, elle sera refusée si vous avez le dessous. Sauf si vous offrez d’autres choses comme les ressources de luxe. Ces dernières sont très utiles à vos villes lors d’expansion trop rapide pour apaiser votre peuple (points de contentement) mais aussi pour négocier avec vos adversaires. De même offrir un présent de luxe, vous permettra de passer des accords commerciaux très rentables avec vos alliés d’un temps.

Enfin, sachez économiser ces points d’influence car tous les 10 tours environ, vous dépenserez ces points pour une stratégie d’empire. Cette stratégie est possible sous quatre axes simultanés qui se calque à celui de la recherche. Par axe, quatre paliers sont présents apportant de plus en plus d’avantage, mais ruinant vos points d’influences. Avant une guerre il est judicieux de passer le deuxième palier production car vos unités gagneront 30% d’attaque. De plus sortir vos unités demandera moins d’effort de production. Si, en revanche, vous avez annexé beaucoup de territoires et que votre côte de popularité est proche de celui de notre président, vous pourrez récupérez 25 points de satisfaction en passant le deuxième palier diplomatique. Un avertissement vous est envoyé quelques tours avant cette phase afin d’éventuellement mettre toute votre population sur l’influence de chaque ville et passer plusieurs paliers sur divers axes.

Vous l’aurez compris le gameplay est très riche, de nombreux choix s’offrent à vous que ce soit en gestion ou durant les phases de combats. Tout est clair mais complexe. Par chance, un onglet vous permet de tout voir de vos villes en un écran. Et c’est bien là, la force de cet endless legend.

Le design et ambiance…
Les graphismes et surtout le design servent grandement le gameplay . SI vous dézoomer, vous voyez rapidement les ressources non exploitées, l’expansion de vos adversaires et le mouvement des armées. De près, vous pourrez admirer la beauté des unités, leur animation et le design très réussi de chaque clan. Durant les phases de combat, une iconographie très claire entoure les unités. L’animation de ces batailles est très fluide sans surcharge. Enfin, tout ceci est visible sur une machine de configuration moyenne. L’optimisation est plutôt très bonne.

Niveau sonore, rien à dire, la musique si elle ne vaut pas celle d’un civilization se fait discrète et rappelle bien le médiéval fantastique.

Bilan
Que dire, à part de vous le procurez sans crainte si vous aimez les 4X. De mon expérience, ce jeu est meilleur que Civilization 5. L’univers est original, le jeu plus stratégique notamment via les phases de combats. De plus chaque camp se joue vraiment différemment . L’exemple le plus flagrant est l’impossibilité de déclarer une guerre avec les « clans errants ». Ces derniers ne se battront que si un adversaire leur déclare la guerre. La gestion de l’équipement de vos armées, de votre héros sont autant de points qui valorisent ce superbe jeu. Non pas que je m’ennuie sur un civilization … mais Endless Legend est tout simplement meilleur et prend des risques payants sur beaucoup d’aspect. Dernier point : Amplitude Studio est un développeur français créant son jeu sur le principe « game2gether », s’appuyant fortement sur la communauté. Un indépendant donc, français qui plus est. Je leur dirais simplement : « Bravo et Merci »

Les Plus

  • Univers attachant
  • Gameplay aux petits oignons
  • Design très réussi
  • Prix très modeste

Les Moins

  • Le tutoriel à la ramasse

Configuration recommandée

Carte graphique ATI 5850
4gb de RAM
Processeur Intel core i5
OS : Windows 7 et OsX 10.9

Appréciation globale

Si vous cherchez un 4X original et réussi, il faudrait être aveugle pour passer à côté de ce jeu. Amplitude Studio réalise un chef d’oeuvre déjà salué par l’ensemble du monde vidéoludique, joueurs ou testeurs. L’essai d’Endless Space est transformé avec Endless Legend. Il faudra compter avec Amplitude Studio dans le monde de 4X