Warhammer-40-000-Winter-Assault

Bannière Warhammer 40 000 : Winter Assault

Dawn Of War : Winter Assault



Dawn of War ayant acquis ses lettres de noblesse dans le monde du jeu, la sortie de son extension  Winter Assault était un évènement attendu par beaucoup. La principale caractéristique de cet add-on est l’ajout d’une nouvelle race : la Garde Impériale. Bien sûr quelques autres éléments viennent agrémenter le reste de cet opus mais ils sont grandement occultés par l’arrivée du nouveau compétiteur. Qu’en est-il donc de cette nouvelle armée ?


Bannière Warhammer 40 000 : Winter Assault
Haaa, la Garde Impériale, ses innombrables troupes se battant contre des ennemis toujours plus forts , mieux équipés, plus rapides ou plus méchants qu’eux. Ses cohortes d’hommes dont l’envie de rebrousser chemin ne tient qu’au Commissaire Impérial prêt à abattre les fuyards : si ce qui est derrière vous vous fait plus peur que ce qu’il y a devant… Comment donc ces pleutres et faibles cohortes réussissent-elles donc a tenir tête à tous les ennemis de l’Imperium ?
Hé bien il se trouve que cette armée dispose tout de même de quelques atouts.

  • A raison de dix hommes au maximum et un sergent, les escouades de la Garde Impériale sont nombreuses et qui plus est rapidement construites.
  • Quasi exclusivement orientée sur le tir, la Garde Impériale bénéficie d’une puissance de feu très importante.
  • De nombreux tanks et blindés sont là pour soutenir l’infanterie dans ses actions. Les véhicules sont rapides et lourdement armés.
  • Une escouade de commandement dans lesquels on peut recruter des commissaires, des psykers et des prêtres. Elle est menée au combat pas un général de la Garde.
  • Des escouades d’Ogryns qui permettent d’avoir tout de même un peu de poids au corps à corps et de Karskins, spécialisés dans les opérations spéciales et excellents tireurs.
  • N’oublions pas les assassins parfaits, snipers capables de camouflages et véritables horreurs lors des scénarios assassinats.
  • La Méga Unité de la Garde Impériale, le char super lourd Baneblade, véritable bête mécanique emportant avec elle la plus grosse puissance de feu du jeu. Extrêmement impressionnant, dévastateur et résistant, c’est un roc capable de briser la plupart des assauts.

Pour résumer, la garde impériale sait surtout faire une chose : tirer dans le tas. Par rapport aux autres armées elle est la seule à pouvoir revendiquer une véritable possibilité de tactique défensive due à sa puissance de feu. Cependant, ses troupes sont extrêmement peu résistantes, en particulier au corps à corps et leur moral est particulièrement faible. La capacité d’attaque de la Garde Impériale reste tout de même relativement honnête grâce à la mobilité que lui apportent les transports de troupes Chimères capables d’emporter rapidement trois escouades tout en leur faisant bénéficier d’une bonne protection et d’une puissance de feu conséquente. Puissance de feu, mobilité et blindés sont donc les clefs de la tactique impériale.
Bannière Warhammer 40 000 : Winter Assault
Bien sur les autres armées bénéficient également de renforts :

  • Un chapelain pour les Spaces Marines, c’est un héros mineur doué de pouvoirs et qui renforce le moral des troupes.
  • Le Chaos se voit adjoindre des berserkers de khorne qui sont des unités terminator qui deviennent frénétiques au corps a corps.
  • Pour les Orks on trouvera des Mega Armored Nobs, unités très dangereuses de corps a corps.
  • On voit apparaître des Dragons de Feu pour les Eldars.

Au final les races de base ne se voient pas doter de beaucoup de nouvelles unités. Ceci est du au fait que Relic conçoit Dawn of War avant tout comme un jeu multijoueur et préfère ne pas risquer de déséquilibrer le jeu en rajoutant pléthores d’unités. Ce d’autant plus que DoW s’est taillé une bonne réputation dans le milieu des jeux multijoueurs de compétition grâce à l’équilibre entre les armées, ce qui en dit long sur la qualité générale de ce jeu.
En parlant d’équilibrage, les arbres technologiques ont été revus afin de permettre à certaines unités très peu utilisées de voir plus souvent la lumière du jour et de rendre les choix technologiques plus pertinents à un niveau stratégique.
Bannière Warhammer 40 000 : Winter Assault

Les joueurs préférant le solo ne seront cependant pas déçus. Winter Assault apporte deux nouvelles campagnes relativement longues et mieux conçues que celle du premier volet.
On pourra jouer soit pour l’ordre composé des Spaces Marines, des Eldars et de la Garde Impériale, soit pour le désordre composé des Orks et du Chaos. Les scénarii sont donc bien mieux conçus que ceux de Dawn of War, beaucoup plus étoffés et riches en rebondissement. Ils ont la particularité de vous faire sauter d’un camp à l’autre selon les aléas de l’histoire. Les vidéos sont très bien faites et agrémentent sympathiquement chaque début et fin de scénario.
Mais encore mieux, la non linéarité de la campagne qui changera son déroulement selon les choix que vous ferez ! Vous pourrez terminer le scénario final de chaque camp avec l’armée de votre choix.
C’est donc une considérable avancée par rapport au premier volet qui s’était trouvé pris en défaut de légèreté sur ce point.
Le moteur graphique ne connaît pas de changements majeurs, dans l’ensemble les performances restent les mêmes et la qualité graphique identique. On peut cependant noter que désormais une option nous permet de garder les cadavres des unités pendant toute la partie plutôt que de les effacer au bout de quelques instants, il en va de même pour les cratères créés par les explosions. Bien que relativement gourmande en mémoire, ces deux options rajoutent un plus bienvenu a l’ambiance du jeu. Le terrain se dégrade et se couvre des victimes (nombreuses) des conflits et des cicatrices des combats. De plus, les escarmouches (ainsi que le multijoueur) bénéficient d’une vingtaine de nouvelles cartes très bien conçues, dans différents styles.

Au niveau du multijoueur, le lobby a lui aussi reçu des améliorations, vous pouvez maintenant gérer une liste d’amis, et Winter Assault est séparé de Dawn of War. De plus il est maintenant possible d’être simple observateur pendant les parties.
Bannière Warhammer 40 000 : Winter Assault


En somme, il s’agit d’une très bonne extension. On pourrait regretter le fait que les armées de base n’aient pas reçu plus de nouvelles troupes mais comme je vous le disais Relic a comme partie pris d’avantager l’équilibre du gameplay multijoueur face au nombre d’unités (certains protesteront en disant que ça n’est pas incompatible mais ceci n’est pas le sujet de ce test ). De plus l’ensemble du jeu est véritablement très bien équilibré et mérite sa récente inclusion au World Cyber Games. Avec Winter Assault, Dawn of War améliore son image de bon jeu multijoueur et comble ses lacunes sur le jeu solo. En attendant une nouvelle extension ?

Les Plus

Les Moins

Appréciation globale