Fields of History: The Great War  : Devlog #5 – Prêts et emprunts

Bonjour à tous !

Bienvenue dans ce cinquième Devlog de Fields of History: The Great War. Aujourd’hui nous allons aborder le système de prêts.

Lors du derniers Devlog sur la Production Industrielle, on vous parlait de production de richesse. Il faut savoir que dans FoH, vous pouvez emprunter de l’argent afin d’investir rapidement ou bien accorder des prêts aux autres pays en visant à plus long terme de manière à vous enrichir grâce aux intérêts qui vous percevrez.

Nous avons développé ce système de prêts afin de retranscrire l’endettement des états qui, tout au court de l’Histoire, eut une influence majeure sur la destinée de nombreuses nations.

Par exemple, à la fin du XIXè siècle, l’Empire Ottoman était tellement endetté qu’il dut accepter la création de l’Administration de la dette publique ottomane. Cet établissement, bien qu’officiellement mixte dans son fonctionnement, était en fait à la botte des banques européennes.

Il en fut de même pour la situation économique critique de l’Empire Russe au début du XXè siècle. Durant des années, la Russie avait été contrainte d’accumuler les prêts afin de se moderniser, de payer ses anciennes dettes et de rétablir ses finances après sa débâcle lors de la guerre russo-japonaise de 1905.
Suite à l’arrivée au pouvoir des bolchéviques en 1917, la dette Russe, qui était en grande partie détenue par des européens (majoritairement des français et des britanniques), fut unilatéralement répudiée le 29 décembre 1917 par un décret de la République soviétique de Russie.

Grâce à notre système de prêts, nous pouvons reproduire des situations similaires, qu’elles soient historiques ou non.

Dans FoH, si vous êtes endettés (Emprunts d’État ou auprès d’un autre pays) vous devrez payer des intérêts chaque jour. Ceux-ci viendront minorer votre production de richesse. La Dette Souveraine d’un pays est obtenue faisant le cumul de sa Dette Intérieure et de sa Dette Extérieure.

  • La Dette Intérieure est composée de :
    War Bond : Emprunt d’État dont la durée est comprise entre un et deux ans avec un taux d’intérêt moyen (uniquement en temps de guerre)
  • Treasury Bill – Emprunt d’État dont la durée est d’un an avec un taux d’intérêt élevé
  • Treasury Note – Emprunt d’État dont la durée est comprise entre deux et dix ans avec un taux d’intérêt moyen
  • Treasury Bond – Emprunt d’État dont la durée est supérieure à dix ans avec un taux d’intérêt faible

La Dette Extérieure est composée de :
Loan (Taken) – Prêt que vous avez souscrit auprès d’un autre pays
Loan (Given) – Prêt que vous avez accordé à un autre pays

Via le menu diplomatique, vous pourrez soit proposer un prêt, soit en demander un. Bien entendu, en cas de guerre, il sera impossible de négocier un prêt.

Lors d’une négociation de prêt, plusieurs critères entrent en jeu. Les capacités d’emprunt et de remboursement (calculées à partir de la Dette Souveraine et de la Puissance Industrielle), la relation diplomatique entre les pays, la situation géopolitique (alliance, guerre, embargo, etc.).
Le montant, la durée et le taux d’un Loan (qu’il soit Taken ou Given) peuvent varier en fonction des situations.

Nous avons travaillé pour faire en sorte que notre Intelligence Artificielle puisse s’adapter lors des négociations. Ce n’est pas parce que vous entretenez de bonnes relations avec un pays qu’il acceptera forcément vos offres et demandes.
Tout au long d’une négociation, vous aurez l’avis de vos diplomates (par l’intermédiaire d’un résumé textuel) qui estimeront les chances de succès. Il faudra faire des propositions raisonnables si vous voulez décrocher un accord.
Vous n’êtes cependant pas à l’abri d’un changement d’avis au court du temps. Il vous faudra choisir le bon timing pour négocier.

Contracter des emprunts peut s’avérer fort utile lorsque que vous avez besoin de liquidité rapidement (financement d’une nouvelle armée, investissement structurel, achat de ressources, etc.) mais prenez garde, même si cela peut sembler alléchant aux premiers abords, faites attention à ne pas entrer dans la spirale de l’endettement qui pourrait ruiner très vite votre pays.

Dans des cas extrêmes, comme la guerre par exemple, vous pourrez demander à vos alliés de suspendre les dettes que vous avez contracté auprès d’eux et ils pourront également demander la même chose de votre part.
Ce sera à vous de choisir si vous préférez soulager un allié afin qu’il puisse s’engager pleinement dans la guerre ou bien vous en tenir à une froide collecte d’intérêts afin de faire grossir toujours plus votre trésorerie.

Bien entendu, une nation qui devient votre ennemie suspendra tout de suite ses remboursements mais n’ayez crainte, vous pourrez faire valoir vos droits lors des conférences de paix et réclamer votre dû.

Vous aurez aussi l’opportunité de renégocier vos prêts. Dès lors que le pays auquel vous faites la demande soit dans une situation favorable (finances solides et relations au beau fixe).

Avant de clôturer ce Devlog, nous voulons chaleureusement remercier le magazine Guerres & Histoire pour avoir mis en avant notre jeu dans leur N°47 de Février ! Nous espérons que ce Devlog vous a plu, on vous souhaite une bonne semaine et à bientôt !

pbpb