Système TeamSpeak du Réseau Jeux-Strategie.com Abonnez-vous à nos flux RSS Mur du Réseau Jeux-Strategie.com
 
- Le NetMagazine des jeux video de stratégie 

Warrior Kings

Créé le : 14/1/2002
Auteur : Magellan

Warrior Kings : les unités

 

Voici une présentation des différentes unités que vous pourrez retouver dans Warrior Kings.

 

 

L'infanterie lourde

 

Cette infanterie est dotée d'une armure et équipée de diverses armes pour le combat rapproché, comme des lances ou des piques. L'infanterie lourde pourra donc être notamment constituée de lanciers, de piquiers, de mercenaires, de guerriers ou de légionnaires morts-vivants.

 

 

 

             Piquiers                         Mercenaires

 

L'infanterie légère

 

Elle comprend les archers, les archers impériaux, la chasseresse de l'aube, la chasseresse du soleil et les artilleurs. Dotées d'une armure légère, ces unités utilisent des armes de longue portée – arcs ou mousquets rudimentaires. Elles excellent en tirailleurs, faisant feu puis se repliant lorsque l'ennemi s'approche dangereusement, pour faire de nouveau feu. L’infanterie légère est capable de vaincre l'infanterie lourde et la cavalerie légère (car la portée, la précision et les dommages causés par un tir sont moindres lorsque le guerrier monte un cheval). En formation, elle ne peut se déployer en tirailleurs, mais inflige alors plus de dommages.

 

   

            Archers                    Archers Impériaux

 

La cavalerie lourde

Ce sont les chevaliers, les cavaliers de combat, les cavaliers de guerre, les guerriers saints et les chevaliers impériaux. Généralement dotés d'une lourde

armure, ils montent de puissants chevaux de guerre et sont équipés d'armes pour le combat rapproché. La cavalerie lourde ne peut espérer vaincre l'infanterie lourde par une attaque de front car les chevaux reculent devant l'obstacle que constituent les armes acérées de ces unités. Il vaut donc mieux que la cavalerie lourde attaque l'infanterie lourde sur les flancs ou à revers.

 

La cavalerie lourde est généralement d'une efficacité redoutable et se déplace plus vite que les unités à pied. Elle est donc particulièrement adaptée pour combattre l'infanterie légère (archers et artilleurs). En revanche, la cavalerie légère, qui est aussi rapide que la cavalerie lourde, pourra battre en retraite tout en continuant de tirer et finira ainsi par épuiser la cavalerie lourde. Essayez donc de ne pas recourir à la cavalerie lourde contre la cavalerie légère ou l'infanterie lourde (à moins d'attaquer sur les côtés ou à revers). Les unités de cavalerie lourde se révèlent également les plus efficaces contre les armes de siège.

 

   

            Chevaliers               Chevaliers Impériaux            Guerriers saints

 

 

La cavalerie légère

 

Ce sont les archers à cheval, les dragons et les javeliniers. Ces unités portent une armure légère et utilisent des armes de longue portée comme des arcs, des javelines ou des mousquets rudimentaires. Elles sont excellentes en tirailleurs, tirant et se repliant sitôt que les troupes ennemies s'approchent dangereusement. Elles peuvent vaincre l'infanterie lourde et la cavalerie lourde mais seront neutralisées par l'infanterie légère (en effet, lorsqu'un guerrier monte à cheval, la portée, la précision et les dommages causés par ses tirs sont moins importants que s'il est à pied).

 

        Javeliniers

 

 

Les unités de reconnaissance

 

Les unités éclaireurs se révèlent particulièrement utiles : elles sont dotées d'une bonne vision et peuvent aller à peu près n'importe où sur terre. Postées dans des tours, au sommet des collines ou en d'autres points stratégiques, elles sont capables de repérer l'arrivée de forces ennemies. Elles peuvent être employées avec les formations d'attaque, pour repérer à l'avance les positions ennemies. Les comptoirs offrent également une visibilité importante, car ils constituent des lieux où se rencontrent toutes sortes de personnes et où s'échangent des informations précieuses.

 

            Espion

 

 

Les armes de siège

 

Trébuchets, mangonneaux, bombardes, béliers et tours de siège constituent les “armes de siège”. Les trébuchets, les mangonneaux et les bombardes sont particulièrement adaptés à la destruction des bâtiments mais se révèlent moins efficaces contre les unités. Le bélier peut également détruire les bâtiments mais il doit être transporté jusqu'à sa cible. Il est possible de disposer de troupes en garnison dans les tours de siège. Ces dernières, placées contre un mur, permettent alors aux troupes de le franchir.

 

Certaines unités démoniaques sont aussi des unités de siège. Le Béhémoth peut détruire des bâtiments et des unités à l'aide de marteaux et le Fomorian projette d'énormes blocs de pierres capables de réduire les bâtiments en ruines.

 

    

              Belier                         Mangonneau                                          Trébuchets

 

 

              Bombarde                  Formorian

 

Les unités démoniaques

 

Les unités “démoniaques” (démon-araignée, dragon de la mort, hordes de gargouilles, Béhémoth, haute prêtresse, succube, Fomorian et Abaddon) sont des créatures païennes invoquées ou créées pour servir les buts de leurs maîtres. Ces unités possèdent des pouvoirs et des aptitudes spécifiques, mais restent vulnérables face aux pouvoirs de “bannissement”, d'“exorcisme” et de “feu saint” que détiennent les prêtres, les évêques et les inquisiteurs.

 

 

Les unités spéciales

 

L'espion, l'ingénieur, la succube, le prêtre, l'évêque, l'inquisiteur, Abaddon et l'archange, épée de Dieu constituent les unités spéciales, dotées de pouvoirs et d’aptitudes uniques.

 

   

            Abaddon                             Archange                    Inquisiteur

Réseau Gamers et Stratégie. Association Loi 1901 à capacité juridique.
©1998-2017 Réseau Gamers et Stratégie - Tous droits réservés - Mentions légales