Système TeamSpeak du Réseau Jeux-Strategie.com Abonnez-vous à nos flux RSS Mur du Réseau Jeux-Strategie.com
 
- Le NetMagazine des jeux video de stratégie 

Medieval Total War

Créé le : 4/7/2003
Edition du : 8/7/2003
Auteur : Czarziv

 Medieval Total War

 

Par les même concepteurs que Shogun Total War (sorti en juin 2000) , dans Medieval Total War, revivez les periodes sombre de l'époque médiévale sur près de 400 ans d'histoire, entre 1095 (quelques années après la mort de Guillaume le Conquérant) jusqu'en 1453 (chute de Constantinople).

Description et but du jeu

En fait Medieval Total War se divise en 2 parties, le mode développement et le mode combat. Le mode développement est une carte de type RISK (voir Europa Universalis, une grande carte d'Europe et du Bassin Méditerranéen découpée en régions) où vous serez amené à construire et étendre votre civilisation. Pour se faire, il vous faudra conquérir de nouveaux territoires, par le biais d'alliance ou de mariages, de soulèvement de la population ou encore de déclaration de guerre.

  • Mode développement

Cette partie du jeu se joue au tour par tour, et la construction de certains bâtiments peut varier de 1 à 12 ans. Ce n'est donc pas en 1 tour que vous posséderez votre château, synonyme de pouvoir et de richesse. Il en est de même pour la construction de votre armée. Certaines unités comme les Trébuchets, prennent 3 ans avant d'être achevés. Aussi, certaines technologies ne seront accessible qu'à une certaine date (invention de la poudre à canon par exemple).

Parfois au cours du jeu, des évènements extérieurs (peste, famine, soulèvement de la population) viendront perturber votre royaume.

Développeur

Creative Assembly

Editeur

Activision

Date de Sortie

Disponible depuis : Septembre 2002

Démo

oui

Multijoueur

oui

Les plus

- 2 jeux en 1
- Une profondeur de jeu énorme
- Bonne durée de vie

Les moins

- Un gameplay quelquefois répétitif
- Quelques petits bugs
- On aurait aimé continuer le jeu après l'année 1453

Intérêt

*****

Note JS

17/20

Configuration Requise

Windows 98/Me/2000/XP, DirectX 8.1
PIII 800 Mhz recommandé)
128 Mo de RAM (256 Mo recommandé)
Carte 3D (surtout en mode combat) 

Info +

Disponible en version collector à 15 Euros !

  • mode combat

Cette partie du jeu se joue en temps réel. Vous disposez vos unités en 3D sur une carte en 3D. Elles sont regroupées en armée. Les archers, les fantassins, les cavaliers, chaque groupe d'unité se contrôlent séparément et leur position sur la carte est très affectée par la dénivellation du terrain. En fait, afin de maîtriser parfaitement les combats de Medieval Total War, il vous faudra passer inévitablement par le mode d'entraînement, très bien fait, qui vous permettra d'assimiler le déplacement de la caméra et la façon de diriger les groupes d'unités.

Campagnes solo

Vous avez le choix de débuter une campagne entre plusieurs grandes civilisations (12 en tout dont : Les Russes, Turcs, Germains, Polonais, Danois, Egyptiens, Anglais, Espagnols, Français etc... sur 3 période de départ (Basse, intermédiaire et Haute qui correspondent au niveau technologique et l'année de départ de la campagne).

Certaines civilisations ne peuvent être jouées qu'à certaines périodes, ainsi les Russes ne sont pas disponible en basse période, mais seront présents en période intermédiaire. D'autres ne sont pas jouable, comme les Représentants de la Papauté, La Horde d'Or, ou encore les Aragonais. (Il est néanmoins possible de télécharger certains Mods sur le net qui permettent de jouer des Civilisations non-jouables dans le jeu original - voir les liens plus bas)

Vous pourrez revivre de grands moments historiques comme La Guerre de Cent Ans, les Invasions Mongoles, ou encore les batailles de Richard Coeur de Lion, Jeanne d'Arc, Saladin, etc...

Les parties sont longues mais prenantes, surtout lorsque vous êtes en Guerres contre plusieurs nations ou qu'un de vos alliés entre en guerre contre un autre de vos alliés. Il faudra user de tact et de stratégie pour en tirer le meilleur parti.

Conseils et techniques de jeu

Pour gagner en mode "solo", il faut impérativement monter une puissance économique stable (marchands, routes maritimes) et développer la religion en envoyant des prêtres, voir des évêques afin de préparer le terrain et de convertir les païens à votre religion qui jouera un grand rôle dans vos futures conquêtes. Votre Roi, dont l'influence est énorme auprès de vos armées mais surtout auprès du peuple, devra être assez présent de vos région et ne pas perdre trop de combats pour entretenir une satisfaction générale globale de votre empire. Enfin, les taxes doivent être judicieusement réglées pour ne pas pousser le peuple à la révolte. Je vous conseille d'ailleurs d'activer l'option taxes automatique pour éviter de surveiller à chaque tour le niveau des impôts.

Losqu'un groupe de soldats entre dans une faction voisine, la guerre est déclarée automatiquement. C'est à ce moment que vous décidez de jouer en mode combat ou non. En effet, le résultat du conflit peu être géré automatiquement sans avoir à diriger son armée sur le terrain. Une option pratique quand vous entrez sur une région gardée par 50 miliciens et que votre armée est de 200 archers, 120 cavaliers et 400 sergents miliciens et hallebardiers. L'issu du combat est donc assez réaliste et cela permet de gagner du temps. Par contre, un combat entre forces égales est souvent indécis, il vaut donc mieux le jouer "manuellement".

Après chaque victoire, votre commandant d'armée reçois une étoile en signe de distinction au combat. Au plus il a d'étoiles, au mieux il sera apte a diriger et influencer son armée. Il n'est pas rare de voir un général 7 étoile avec 200 hommes vaincre une armée rebelle de 500 à 800 hommes sans trop de pertes.


Général promu : Votre chef d'armée viens de gagner une nouvelle étoile

Il est possible aussi de rester stationné dans une province en donnant le siège d'un château. Celui-ci resistera quelques années avant de tomber, sauf si des renforts provenant de provinces adjacentes viennent briser ce siège. Vous pouvez aussi corrompre des armées en envoyant un émissaire et en dépensants quelques "pot-de-vin".

S'il vous arrive de perdre une région, pas de panique : il arrive parfois que la population se révolte contre l'envahisseur, surtout si cette région était entre vos mains depuis longtemps. Pratique :) Mais l'inverse est vrai aussi. Pensez toujours à laisser une petite armée de contrôle après une fraiche conquête.

N'hésitez pas à envoyer des émissaires, prêtres, assassins ou autres espions dans les provinces inexplorées, ainsi, vous connaitrez tout de l'ennemi. Surtout que ces unités là ne coutent rien en entretien de l'armée.

En multijoueurs

Seul le mode combat est disponible en multijoueurs. Vous définissez le nombre de joueurs, le type de carte (sur 371 possible), si la partie est en période basse, haute, ou intermédiaire, le nombre de Florins disponible pour chaque joueurs, le choix d'attaquer ou de défendre, bref, une multitude d'options et de paramètres sont disponible pour des parties qui peuvent durer de 15 minutes à quelques heures.

Add-On et Mods

Un add-on appellé Invasion Viking est sorti en mai 2003 mais ne possède pas de version française. Il est possible de le commander en VO via le net et s'installe sans problème sur une VF. Le seul inconvénient c'est que certains textes seront en Anglais.

Certains mods permettent de jouer à MTW avec des factions totalement nouvelles, comme les Serbes, les Croates, les représentants de la Papauté, ou encore d'autres factions rebelles non jouable dans le jeu original (consulter les liens ci-dessous).

Un nouvel opus Rome : Total War devrait sortir en France en VF intégrale en Décembre 2003. Il ne s'agira pas d'un add-on, mais bien d'un jeu complet avec une nouvelle histoire, des graphismes évolués et de nouvelles unités. La période couvrira l'Antiquité, et les civilisations jouables seront entre autres les Romains, les Greques, Les Egyptiens, les Barbares, bref... encore une épopée en perspective !

Nos Liens Web

Réseau Gamers et Stratégie. Association Loi 1901 à capacité juridique.
©1998-2017 Réseau Gamers et Stratégie - Tous droits réservés - Mentions légales