Système TeamSpeak du Réseau Jeux-Strategie.com Abonnez-vous à nos flux RSS Mur du Réseau Jeux-Strategie.com
 
- Le NetMagazine des jeux video de stratégie 

Civilization IV

Par Docrate - Edition du : Saturday 17 August 2013 - Créé le : Monday 31 October 2005

En 1991, Sid Meier et Microprose développent le premier opus de cette sére mythique. Cinq ans après, accompagné de deux add-on et de graphismes plus "potables", Civilization II voit le jour et corrige les rares erreurs du précédent. Année 2002, le troisième épisode tant attendu est là. Le vrai, le beau, après "Alpha Centaury" de Sid Meier qui n’avait pas la licence Civilization et les "Call to Power" d’Activision, Civilization III, avec "Play the World" et "Conquest" renouvelle la série une fois de plus !

Civilization 1 
Civilization I
   


Trois ans après, nous voici fin 2005 avec le quatrième opus d’une série qui est maintenant devenue légendaire, avec des millions d’exemplaires vendus à travers le monde.


Bannière Civilization 4
   



Tout d’abord, pour ceux qui ne connaissent pas encore la série, Civilization 4 vous propose, comme son nom l’indique, de fonder une civilisation qui résistera à l’épreuve du temps. Ainsi, vous commencez en 4 000 avant J-C avec un colon car votre peuple nomade veut se sédentariser.
Avec ce ridicule petit colon, vous allez bâtir votre première ville. Le but du jeu est de gagner la partie avant l’an 2 050. Pour cela, plusieurs manières sont possibles (en plus de la victoire aux points au terme de la partie) :

- La course à l’espace. L’objectif est de découvrir les technologies avancées qui vous permettront de construire un immense vaisseau spatial qui transportera une partie de votre peuple vers une planète lointaine et prospère avant que la Terre ne devienne une véritable poubelle.

Vaisseau Civilization 4
Cliquez pour agrandir
 

- Une autre manière est de pulvériser tous ses ennemis. Cela dépend de la carte, bonne chance à vous, fier guerrier !

Civilization 4
Cliquez pour agrandir
   
- Il y a également la victoire diplomatique, où vous devez être élu par toutes les autres civilisations à l’ONU. Pour cela, il faut se montrer attentionné envers tout le monde, ce qui est très difficile car un dirigeant pourra être mécontent de vous parce que vous avez fait du commerce avec son pire ennemi, et ainsi de suite.

Civilization 4  Civilization 4  Civilization 4
Cliquez pour agrandir
 

- La victoire par domination est elle aussi possible. Vous devez posséder un certain pourcentage élevé de territoire ainsi qu’un part importante de la population mondiale.

- Enfin, il y a la victoire culturelle où vous submergerez vos adversaires par un rayonnement culturel intense.


Pour parvenir à l’un de ses objectifs, toute une panoplie d’unités à produire, de bâtiments à construire, de villes à fonder,  de technologies à découvrir, de liens diplomatiques à nouer et j’en passe vous est offerte.



Unités, villes, ressources, bâtiments et aménagements



Unités


Civilization IV met à votre disposition environ 80 unités (rien que ça !) que vous découvrirez à travers le temps. Cela part du simple guerrier jusqu’au missile nucléaire intercontinental en passant par les cuirassés, chevaliers, hommes d’armes, archers, tanks, bombardiers furtifs, marines, espions, catapultes, ouvriers, sous-marins, etc…

Unités Civilization 4
    Les unités
 

Contrairement aux autres épisodes de la série, les unités n’ont plus de statistiques d’attaque et de défenses mais seulement un chiffre représentant la puissance. Deux pour un guerrier, 40 pour un tank. Accompagné de points de déplacement, de bonus et de promotions, voici ce qui caractérise une unité. Les bonus sont par exemple « +20% contre les unités montés » pour les lanciers. Enfin, les promotions sont acquises avec l’expérience de l’unité. Chaque fois que votre unité gagne un niveau (après une ou plusieurs batailles remportées), vous choisirez une spécialisation comme un bonus supplémentaire pour l’attaque de ville, un point de déplacement en plus, ou encore la capacité de guérir en se déplaçant.

Compétences Unités Civilization 4
    Les promotions  

Villes


Comme tout bon empire qui se respecte, vous vous étendrez grâce à de puissantes cités à travers le monde. Ainsi, après avoir fondé votre capitale au premier tour, vous devez fabriquer d’autres colons afin d’envahir la carte. Ce qui était un peu la stratégie de Civ 3 où il fallait faire des colons à foison ne s’applique pas à Civ 4. En effet, la production d’un colon arrête carrément la croissance de la ville et une nouvelle cité coûte cher à entretenir. Ainsi si vous faites un "boom de colon", vos cités ne grandiront pas, même si elles disposent de beaucoup de nourriture et vous ferez faillite.

Vous devez donc placer rigoureusement vos villes. Tout d’abord, en repérant les ressources ; une ville en plein désert n’est pas très judicieux en début de partie. Par contre, repérez les chevaux, moutons, blés ou autres afin de vous les approprier.


Villes Civilization 4  Villes Civilization 4
Cliquez pour agrandir
   




Ressources


- Les trois ressources capitales : la nourriture qui fait grandir vos villes, la production qui permet de construire unités, bâtiments et merveilles, et le commerce qui génère de l’or.
- Les ressources de luxe : pierres précieuses, teintures, épices. Elles rendent les populations heureuses et vous pouvez les échanger avec les autres civilisations si vous en avez en trop.
- Enfin, les ressources stratégies : les chevaux qui vous permettront de faire des chevaliers, le fer pour les épées, l’uranium pour … vous savez quoi ou encore le pétrole. Ces denrées sont très importantes, assurez-vous en le contrôle et ne les partagez pas avec n’importe qui. Bonne nouvelle : dans Civ4, vous trouverez du pétrole aussi dans les cases "océans".

Ressources Civilization 4
    Les ressources
   

Bâtiments


Afin de faire prospérer vos nombreuses cités,  et par la même votre empire. Vous avez la possibilité de construire, en plus des unités, de nombreux bâtiments. Une centaine sont à votre disposition, c’est énorme ! Tous peuvent être utiles mais rares sont les villes qui les auront tous bâti ! Une vaste gamme vous est donc proposée, quelques exemples :

- Le grenier qui vous aide à croître
- Les remparts qui vous protègent
- L’obélisque qui augmente votre culture
- La caserne qui produit des unités expérimentées
- Port, aéroport, centrale nucléaire, bibliothèque, aqueduc, etc…

Parmi ces bâtiments, certains coûtent très chers et vous fournissent des bonus considérables pour tout votre Empire, il s’agit des merveilles ! Comme la tour Eiffel, les jardins suspendus, les pyramides, etc...


batiments Civilization 4 
Cliquez pour agrandir
 

Civ4, par rapport à ses prédécesseurs, ne reportent plus la production d’un projet à l’autre. Ainsi si vous avez commencé un théâtre et que vous changez pour une merveille, la production repart à zéro.
Si vous disposez de la ressource cuivre, vous construirez deux fois plus vite la merveille Statue de la liberté par exemple.
Enfin, vous pouvez accélérer la construction de vos bâtiments. Soit avec la doctrine esclavage qui vous fera perdre de la population, soit à la manière capitaliste en dépensant de l’argent plus tard dans le jeu.

batiments Civilization 4
    Les bâtiments  

Aménagements


Dans la série Civilization, vous pouvez aménager le terrain à proximité de vos villes. Une des nouveautés du dernier opus est que les possibilités se sont multipliées. Avant, cela se limitait à l’irrigation dans les plaines pour produire plus de nourriture, aux mines sur les collines pour avoir plus de productions, et aux routes pour le commerce et le déplacement des unités. Maintenant, ce n’est pas moins de 22 aménagements qui vous sont proposés. Avec des pâturages pour moutons et chevaux, des plantations pour les teintures ou encore les domaines viticoles pour le vin. Auxquels on ajoute, les puits de pétrole, les plates-formes offshore avec des bateaux ateliers qui remplacent vos traditionnels ouvriers qui ne peuvent aller que sur la terre.

Aménagements Civilization 4  Aménagements Civilization 4  Aménagements Civilization 4
Cliquez pour agrandir

 
Enfin, des scieries aideront vos villes à produire plus mais vous fourniront de l’or supplémentaire si elles sont à coté d’un fleuve, bref pleins de possibilités ! Il y a également les "villages" qui se transformeront en ville qui produisent du commerce.
Vous avez maintenant l’embarras du choix avec vos ouvriers pour aménager le terrain autour de la ville.

Aménagements Civilization 4
    Les aménagements  

Gouvernements, doctrines et technologies


Encore une nouveauté de ce dernier opus ! Il n’y a plus de gouvernement à choisir dans une liste de quelques items. En effet, c'est remplacé par cinq groupes de doctrines représentant : Gouvernement, Justice, Travail, Economie et Religion. Dans chacun de ces groupes, vous avez 5 possibilités qui s’offriront à vous au fil des découvertes.

Gouvernement Civilization 4
Cliquez pour agrandir
   

Ainsi, si vous n’avez pas la doctrine "Esclavage" dans le groupe "Travail", vous ne pourrez pas accélérer la production de votre ville en tuant de la population pendant toute l’antiquité et le moyen-âge. De même, sans la doctrine « Suffrage Universel » du groupe "Gouvernement", vous ne pourrez pas effectuer d’achat en urgence dans vos villes.

A savoir qu’un changement de doctrine vous coûte un tour d’anarchie. Il est également bon de partager les mêmes doctrines de la civilisation avec qui on veut sympathiser.

Ces doctrines se découvrent grâce aux technologies, comme beaucoup de choses dans Civilization. Encore un vaste choix de 80 technologies que vous découvrirez au fil du temps grâce à un arbre scientifique complexe. Certaines technologies sont vitales pour découvrir une ressource par exemple. Contrairement à Civ3, les technologies comme communisme ou fascisme ne se limitent plus à la découverte d’un gouvernement dans une branche perdue de l’arbre. Cela vous donne droit à des merveilles très puissantes que vous pouvez construire sans appliquer le gouvernement qui va avec. Le fascisme vous donne aussi la possibilité de nouer des alliances permanentes avec vos amis. Il n’y a donc pas de « feuilles mortes » dans cette arbre de technologies, ce qui est plutôt un point positif.

Technologie Civilization 4
    Les technologies  






Culture, frontières, religions et personnages célèbres



Culture


Depuis Civilization 3, la culture a fait son apparition dans la série. Votre rayonnement culturel définissant les frontières de votre pays. Ainsi avec des bâtiments culturels (temple, théâtre, obélisque, bibliothèques, universités, …), et des merveilles, vos frontières vont s’agrandir.

Ce principe est renforcé dans Civ4 car les frontières sont moins franchissables. En effet, on voit littéralement vos frontières progresser sur la carte. Ainsi, une capitale prospère et puissante phagocytera petit à petit toutes les cités adverses autour de manière impressionnante.

Culture Civilization 4
Cliquez pour agrandir
   

Frontière


De plus, sans accord de libre passage, les unités adverses ne peuvent pénétrer dans votre territoire sauf en guerre. Et oui, grande nouvelle ! Fini les colons qui s’incrustent dans vos terres pour former une petite ville de m ..&..@ en plein milieu de votre territoire. Fini aussi les incursions de troupes plus que douteuses. Egalement terminé, un adversaire qui traverse vos terres pour aller en guerre contre un voisin.
En bref, enfin la paix à nos frontières ! On est enfin tranquille. Il faut avouer que c’était un point noir du troisième opus.
Votre culture et donc vos frontières ont pris maintenant un rôle crucial. Vous pourrez bloquer l’expansion d’un adversaire neutre grâce à une culture conséquente, ou encore contrôler d’une main de fer un détroit.

Frontière Civilization 4
Cliquez pour agrandir
   

Religion


A chaque épisode, son nouveau concept ; dans celui-ci, c’est la religion. Et oui, comment parler de civilisation sans parler de religion ? Il y en a sept dans le jeu. Les développeurs ont essayé de ne froisser personnes, ils ont mis les plus représentatives à leurs yeux.
La civilisation qui découvre en premier la technologie associée à une religion la fonde et une de ses villes devient la capitale de cette nouvelle croyance.
Ensuite, de manière aléatoire ou avec l’aide de missionnaire, cette religion va s’épandre sur la terre. Il est important d’être la source d’une croyance car cela va vous donner des avantages. Comme par exemple, espionner les villes qui ont adopté votre religion, ou encore gagner de l’or en fonction du nombre de croyants que vous avez dans le monde. Enfin, des civilisations qui partageront la même religion que vous, vous apprécieront mais l’inverse est vrai également.

Attention tout de même, vous pouvez perdre la course pour toutes les religions et n’en fonder aucune. Ce n’est pas grave, vous ne tirerez donc pas de bénéfice.

Religion Civilization 4
    Les religions

Personnages célèbres


Grâce aux merveilles, vous augmentez peu à peu votre chance de voir apparaître un personnage illustre. Il y en a 5 sortes : prophète, ingénieur, scientifique, marchand et artiste.
Si vous en comptabilisez deux différents, vous pouvez lancer l’age d’or de votre civilisation. Période de 8 tours où la prospérité régnera. Mais attention, pour un second age d’or, il vous faudra 3 personnages différents et leur apparition est rare. (Vous pouvez aussi atteindre l’age d’or avec une merveille).

L’age d’or n’est pas leur seul avantage. Ils peuvent vous aider à découvrir des technologies, à finir une construction, ou construire un bâtiment unique qui rapporte gros. L’artiste peut aussi donner 6 000 points de culture à une ville en créant une œuvre d’art.

Ces personnages sont donc des « plus » non négligeable qui peuvent vous faire sortir de situation de crise.


Diplomatie et Intelligence Artificielle


Vos relations avec les autres sont une part importante du jeu. Si vous jouez avec un nombre de joueurs élevé, vous faire des amis est vital. Par rapport aux derniers opus, tout est plus clair dans Civ4.
Au niveau de la réputation par exemple. Vous n’avez pas une popularité globale, chacun de vos adversaires à son propre avis sur vous et sur tous les autres. A chaque fois que vous parlez avec lui, vous pouvez constater son avis à votre égard avec une liste d’élément positifs et négatifs.
Une paix durable et un commerce honnête vous assureront bonne presse. Par contre, si vous faites ami-ami avec son pire ennemi, ça va sentir le roussi. Comme je le disais plus haut, le partage de doctrine ou de religion vous fait monter d’estime (et vice versa). Se battre contre un ennemi commun vous renforce (taper son ami vous déshonore).


Diplomatie Civilization 4  Diplomatie Civilization 4  Diplomatie Civilization 4
Cliquez pour agrandir
 

De même, les échanges sont facilités. Evidemment, vous pouvez échanger de tout (mais pas contre n’importe quoi) : technologies (l’alphabet est requis), les cartes du monde (l’écriture est requis), des ressources (de luxe ou stratégiques), des villes. Vous pouvez aussi demander de faire la paix ou de déclarer la guerre à un ennemi sans vous en mêler. Un certain nombre de traité sont aussi disponibles : paix, cessez-le-feu, pacte de défense, alliance permanente.

Lorsque l’IA ne veut pas échanger certaines ressources, les possibilités sont écrites en rouge. Les raisons sont multiples, soit parce qu’elle tient à cette technologie, soit elle ne vous apprécie pas suffisamment pour déclarer la guerre à votre ennemi, mais au moins on voit directement ce que l’on peut demander ou non.


Réalisation



Graphismes


On arrive au grain de sable qui gène un peu toute la mécanique. Une des nouveautés marketing de Civ4 est la 3D. Et oui, sans doute pour toucher un plus large public, Civilization se met à la mode.
Alors la question qui vient à l’esprit c’est : Est-ce utile d’avoir un graphisme somptueux pour un jeu de gestion d’Empire ? La réponse n’est pas évidente. Nous ne rentrerons pas dans les détails ici. Toujours est-il que Civ4 se dote d’un moteur tout en 3D et d’un zoom très puissant (on part de la terre dans sa globalité et on peut zoomer jusqu’au plus petit pont).

Bon, vous me direz, ils veulent le jeu plus joli, tant mieux, où est le problème ? Malheureusement, même si au début, rien de problématique ne se passe, plus le temps passe et plus le jeu va ramer. A tel point qu’un dézoom en 1900 AP JC sur la carte immense de la terre est mortel. Et qu’un alt-tab à la même époque sur une carte aussi riche avec beaucoup de civilisations adverses est souvent bloquant (oui oui reboot PC). Alors que les alt-tab passent très bien avec beaucoup de fluidités en début de partie.

Bref, du joli, mais un moteur 3D très gourmand qui ne fait qu’empirer tout au long de l’évolution de votre partie.
En résumé, si vous jouez sur une grande carte avec nombres d’ennemis, essayez de les tuer avant l’antiquité. Et si vous voulez jouer jusqu’aux chasseurs furtifs, prenez une carte plus normale avec un nombre d’opposants normal. Ou alors, ayez un très bon PC, mais c’est quand même un point noir pour un jeu comme celui-ci.



Interface


L’interface est très intuitive. On voit qu’ils ont visé la popularisation de la série. Après les graphismes en 3D, le jeu n’est plus très complexe. Beaucoup d’infos-bulles vous aident dans votre parcours. Lorsque vous passez la souris sur un élément, cela vous donne des informations sur celui-ci. Si c’est une unité, vous avez ses statistiques, ses bonus, et sans avoir à cliquer. Pareil lors de rencontre diplomatique, partout où vous passez la souris, vous avez des informations complémentaires.
Et si cela ne vous suffit pas, vous avez toujours la gigantesque Civilopédia (sorte d’encyclopédie sur le jeu) accessible à n’importe quel moment qui vous fournira toutes les infos dont vous aurez besoin, ou presque.

Toujours dans l’effort de rendre accessible le jeu à tous, vous avez la possibilité de déplacer vos unités avec le clic droit et de sélectionner toutes celles du même type plus facilement. Aussi la touche contrôle permet de sélectionner plusieurs unités différentes avant de leur donner un ordre commun.
Enfin, vous pouvez définir des points de ralliement à chacune de vos villes (ou à plusieurs simultanément) qui permettront à vos unités fraîchement formées d’aller à un lieu de rassemblement.

  Bugs


Il y en a quelques-uns pas bien graves. Durant mon test, j’ai remarqué qu’un alt-tab prolongé n’était pas bon du tout. En effet quand vous revenez, toute l’interface a disparu.
Il y a aussi des liens manquants dans l’encyclopédie mais ce n’est pas bien grave. Enfin des absences de traductions sont visibles à certains endroits ainsi que des bugs d’affichage de texte.

Ce n’est pas un bug à part entière mais je déconseille le dézoom à fond lors des parties importantes.

 Civilization 4
Un petit bug pas très génant en fin de compte
 

En vrac


La mini carte du monde en bas à droite est centrée sur votre capitale au départ. Comme tous les hommes ont fait au fil des siècles, ils se prennent pour le centre du monde avant de s'apercevoir du contraire.

Il n'y a pas d’éditeur digne de ce nom pour l'instant

Un peu d’humour dans les textes

 Civilization 4
Cliquez pour agrandir
   
Le tutorial avec Sid Meier en personne (ou presque)

 Civilization 4
Cliquez pour agrandir
   
Une petite citation est lue pour chacune des découvertes. (D’Aristote à Napoléon).

 Civilization 4
Cliquez pour agrandir
   
On peut voir l’unité que l’on contrôle même quand l’écran n’est pas centré dessus

 Civilization 4
Cliquez pour agrandir
   
Ils nous avaient promis le retour des vidéos pour chaque merveille. C’est très décevant, c’est toujours le même genre de vidéo.

La carte en 3D est animée. Les océans, les fleuves, les oiseaux qui s’envolent quand on marche dans une forêt. C’est agréable.

Des unités de civilisations différentes qui ne sont pas en guerre peuvent partager la même case. Plus de blocages pour accéder à certains endroits en attendant que l’unité adverse se pousse.

Piller des aménagements ennemis rapporte de l’or

En cadeau, la musique du menu de Civilization IV


La fiche du jeu




     

Les Plus

  • Du Civilization comme on l'aime
  • Une interface facile d'utilisation
  • La diversité des unités, bâtiments, technologies, ressources
  • De nouveaux concepts intéressants (religion, gouvernement, ...)

Les Moins

  • Un moteur 3D très gourmand

Configuration recommandée

Processeur 1.8 GHz - 512 Mo de RAM - Carte graphique 128Mo compatible DirectX 8 - 1,7 Go d'espace disque disponible

Les Notes de Jeux-Stratégie.com

Jouabilité19/20Une jouabilitée de plus en plus facile à prendre en main. Ergonomie parfaite
Graphismes15/20De la 3D pas franchement nécessaire qui n'embellit pas toujours
Bande son17/20Des musiques attrayantes selon l'époque et des sons divers et variés
Multi14/20Toujours prévoir du temps.
Solo19/20Inépuisable, chaque partie est différente

Appréciation globale

Un jeu à la hauteur de ses ambitions, le dernier opus de cette série légendaire ne faillit pas ! C'est LE jeu à posséder pour les longues soirées d'hiver

Réseau Gamers et Stratégie. Association Loi 1901 à capacité juridique.
©1998-2014 Réseau Gamers et Stratégie - Tous droits réservés - Mentions légales