Système TeamSpeak du Réseau Jeux-Strategie.com Abonnez-vous à nos flux RSS Mur du Réseau Jeux-Strategie.com
 
- Le NetMagazine des jeux video de stratégie 

Warlords Battlecry II

Créé le : 9/2/2002
Edition du : 7/5/2002
Auteur : Bougon

WARLORDS BATTLECRY 2

 

 

Développeur SSG
Editeur Ubisoft
Site officiel Oui (Anglais)
Type RTS
Prix public -
Démo Oui (100Mo)
Multijoueur Oui
Configuration PII 250Mhz
64 Mo Ram
DirectX 8.0a
Windows
Les plus - le côté RPG
- la grande diversité de races et unités
- le mode campagne
Les moins - des graphismes un peu vieillots
- une certaine monotonie des parties
Note JS 13/20

      

Bienvenue dans le monde féerique et enchanteur d'Etheria. Un univers d'amour et d'allégresse où tous vivent en paix, festoyant gaiement dans les vertes prairies et les riches cités. Oups je crois que je m'emporte. Comme son nom le laisse penser, warlords battlecry 2 se déroule dans un monde d'héroic fantasy assez classique et le jeu tente de mêler à la fois le RTS et le jeu de rôles. Il faut dire que le genre est à la mode avec l'arrivée prochaine de titres comme Heroes of Might&Magic 4 et le non moins attendu Warcraft 3. Surfant sur la vague, Warlords Battlecry 2 vous propose de prendre en main les destinées d'un des peuples du continent au travers d'un héros possédant ses propres caractéristiques et gagnant des points d'expérience au fil des affrontements.

                    

"Je suis votre nouveau roi. Qu'on m'apporte un tonneau de bière" Gruik 1er, roi des nains ténébreux.

Toute partie de WB2 commence par la création ou le choix du héros que vous incarnerez et donc du peuple que vous commanderez. Il existe 12 peuples installés sur Etheria depuis les plus classiques comme les humains, les elfes ou les nains jusqu'à d'autres plus saugrenus comme les minotaures, les nains ténébreux et les extralucides. Votre héros se définit avec 4 carcatéristiques principales qui sont la force, la dextérité, l'intelligence et le charisme, chaque race ayant des malus ou bonus dans celles-ci. Au niveau 2 votre personnage devra choisir une profession parmi celles disponibles pour sa race (guerrier, magicien, prêtre ou scélérat) et au niveau 3 une spécialité qui va du barde au maître des runes en passant par le barbare ou le pyromancien. Quand vous saurez que chaque spécialité offre 4 compétences en plus des compétences générales vous comprendrez que la partie RPG n'est pas galvaudée. Une fois votre héros créé vous avez trois modes de jeu à votre disposition, le mode escarmouche, le mode multijoueur et un mode campagne un peu particulier.

 

 

"Moi franchir vos frontières, piller vos villages et devenir grand écrabouilleur suprême" Zog Zog, chef orque, quelques minutes avant sa mort.

La campagne n'est pas scénarisée comme c'est souvent le cas dans les RTS. Les développeurs de SSG ont préféré un système de provinces à conquérir. Vous arrivez donc sur une carte représentant Etheria découpée en différents territoires. Votre peuple est à la tête d'une de ces provinces et la campagne consiste à attaquer les provinces adjacentes à votre domaine. Chaque capture d'une nouvelle région vous rapportera un tribu de la monnaie locale qui sert à acheter des troupes avant chaque partie, et des bonus particuliers comme un bonus d'armure à toutes vos unités, une régénération plus rapide de la mana de votre héros ou un bonus contre les dégats de feu etc... Ce système de campagne à le mérite de rallonger la durée de vie du jeu puisque vous pourrez la recommencer avec plusieurs races et héros différents; d'autant que ce sont des cartes aléatoires qui sont éditées à chaque attaque.

 

 

"Quelle fourrure de mauvais goût! Mais depuis combien de temps la portez-vous" Alardiel, reine des haut-elfes à un barbare de passage.

Le moins que l'on puisse dire des graphismes c'est qu'ils ne révolutionnent pas le genre. Certes les unités sont vraiment différentes les unes des autres, les bâtiments également mais ne vous attendez pas à des personnages tout en 3D dernier cri. Ici on est plus proche de warcraft2 que de warcraft3. L'ensemble reste agréable malgré tout. Côté musique l'ambiance musicale est très bonne mêlant musique celtique et médiévale. Les bruitages accompagnent bien le jeu mais que dire des voix françaises qui sont caricaturales au possible. Le must: la pixie qui de sa voie stridente et enfantine me donne plus l'impression d'être devant un épisode de maya l'abeille qu'en train de jouer à un RTS :)

Le gameplay ne souffre d'aucun bug notable. Le pathfinding des unités est bon, l'interface est assez simple même si je dois avouer qu'il m'a fallu me plonger dans le livret du jeu lorsque pour la première fois j'ai voulu abandonner une partie. En effet le menu des options du jeu n'est accessible qu'en appuyant sur Alt + G durant une partie... quelque peu déroutant. Puisque nous en parlons le livret, élément généralement oublié de bien des jeux, est de très bonne facture. Tous les sorts et unités y sont détaillés de manière claire et efficace. Notons également le petit encart de taille réduite qui redonne tous les raccourci, compétences, bonus de race, points d'XP, etc... et qu'il est toujours bon d'avoir sous la main.

 

 

"Finalement je vainquis et pris des mains de mon ennemi, le symbole de sa puissance" BouGon, nain grognon, victorieux de la machine après quelques jours.

Warlords Battlecry 2 n'est sans doute pas le RTS de la décennie, ni même de l'année et peut-être tout au plus celui du mois. Certes le côté RPG met un peu de piquant dans la sauce mais, bien que fan de jeu de rôles, je me suis moi-même vite lassé de ce jeu. Les graphismes qui nous ramènent de quelques années en arrière, un aspect tactique trop simpliste, ne font que diminuer de beaucoup ce qui aurait pu être un jeu intéressant si nous n'étions pas en mai 2002 à un peu plus d'un mois de la sortie de Warcraft3 et alors que Heroes of Might&Magic 4 vient de paraître. Ceux qui ont apprécié le premier volet devrait retrouver la même saveur dans ce second volet avec des améliorations notables; pour les autres tout dépend de votre budget: vous vous appelez Rotchild alors amusez-vous quelques semaines avec Warlords2 en attendant mieux, vous ne mangez que des pâtes au beurre pour pouvoir financer votre passion, gardez votre petit pécule il y a un hit qui arrive :)

Pour finir voici une petite gallerie de screenshots qui vous donneront une idée plus précise des graphismes.

                                            

                                           

Réseau Gamers et Stratégie. Association Loi 1901 à capacité juridique.
©1998-2017 Réseau Gamers et Stratégie - Tous droits réservés - Mentions légales