Système TeamSpeak du Réseau Jeux-Strategie.com Abonnez-vous à nos flux RSS Mur du Réseau Jeux-Strategie.com
 
- Le NetMagazine des jeux video de stratégie 

Warcraft 3

Créé le : 30/1/2003
Edition du : 30/1/2003
Auteur : Docrate

 

La fiche technique

Developpeur Blizzard
Editeur Blizzard
Site officiel oui (Fr)
Type RTS
Sortie Disponible
Prix public

57,70 à la boutique

Démo oui
multijoueur oui
Les plus

-         Un multijoueur réussi.

-         Une campagne passionnante.

-         Diversité des races.

-         Patchs réguliers.

-         Ambiance Heroic-Fantaisy.

-         Graphismes époustouflants.

Les moins

-         Une IA toujours un peu faible.

-         Une bonne configuration pour apprécier pleinement la beauté du jeu.

Le verdict

Le meilleur RTS du moment

La note de JS (/20)

19


 

Sept années se sont écoulées depuis la parution du deuxième opus de la célèbre série heroic-fantaisy de Blizzard. Après avoir été une référence dans le petit monde des RTS (Real Time Strategy) en 1995, WarCraft 2 engendre une attente interminable de la suite du phénomène.

 En février 2002, après moult reports, Blizzard lance le Beta Test public de la bête. Et il faut dire qu’à cette époque, si Warcraft 3 était resté comme cela, j’avoue que je n’y aurais pas joué. En effet les unités déséquilibrées, des bugs un peu partout, bref, comme tout les jeux qui sortent avant d’être finis (non non, je ne citerai pas de noms). Mais voilà, Blizzard est connue pour sa rigueur envers les jeux terminés avec le moins de bugs possibles. Et durant quelques mois de Beta Test, les développeurs ont pu corriger les erreurs qui se faisaient de plus en plus rares, puis équilibrer le jeu afin que toutes les races deviennent jouables.

 

Tout ça pour vous dire, qu’au final, une petite merveille débarque en juillet dans le monde bien agrandi depuis 95 de la stratégie temps réel. Un jeu peaufiné dans les moindres détails, avec peu de bugs et un système multijoueur qui fonctionne correctement remplissant son contrat.

 

 

Jeu solo

 

Une seule campagne, une seule chronologie, celle du monde d’Azeroth, On commence avec les Humains en terminant par les Elfes. Chaque race nous fait jouer huit missions de la campagne. Une originalité dans les RTS car nous sommes plutôt habitués à une campagne par race. Malgré mes doutes et préjugés, je dois avouer que je me suis pris au jeu et les missions sont incontestablement passionnantes ! Elles sont séparées par des scénarios créés par le moteur 3D du jeu, très réussi. Puis le saut entre race se fait par une somptueuse vidéo sortant tout droit des studios Blizzard, les meilleurs en ce domaine parmi toutes les boîtes de jeux.

La campagne est indubitablement très bien réalisée, même ceux qui n’ont pas l’habitude de faire les campagnes et de sauter sur le multijoueur, je vous la recommande tout particulièrement car on entre vraiment dans l’univers d’Azeroth et le scénario est loin d’être bâclé.

Pour terminer cette partie solo, le mode escarmouche permet d’apprendre les différentes cartes auxquelles on a droit sur Battle Net et d'expérimenter nos stratégies. Malheureusement, Warcraft3 n’échappe pas au constat que l’on peut faire sur l’IA (Intelligence Artificielle) dans les RTS. L’ordinateur vous rush, cependant ce n’est qu’une façade car il s’essouffle bien vite et est incapable de tenir une longue partie.

 

 

Multijoueur / Patchs

 

Les affrontements avec des joueurs du monde entier se passent sur Battle Net, le serveur dédié aux jeux Blizzard. On peut rejoindre ou créer un channel pour se réunir entre amis avec lesquels on peut « chuchoter » n’importe où qu’ils soient du moment qu’ils sont connectés.

Deux choix s’offrent alors à nous :

-         Parties personnalisées. Dans ce cas, nous pouvons créer ou bien rejoindre une partie qui ne comptera pas pour le classement. Idéal pour s’amuser entre copains ou tester de nouveaux scénarios.

-         Jouer. Lorsqu’on clique sur ce bouton, on nous demande de paramétrer la partie que l’on souhaite effectuer. 1vs1, 2vs2, etc… ? La carte sur laquelle on veut affronter les autres joueurs ? La race que l’on désire jouer ? Ces parties comptent pour le classement qui nous attribue un niveau en fonction de nos victoires/défaites. Ainsi une fois le tout paramétré, Battle Net se charge de nous trouver un ou des adversaire(s) qui ont un niveau à peu près égal au notre afin que la partie soit la plus équilibrée possible et en conséquence plus distrayante.

  

C’est aussi en utilisant Battle Net que vous pourrez télécharger aisément les dernières mises à jour du jeu. En effet, le « suivi » de WarCraft est très soigné et Blizzard n’hésite pas à sortir des patchs de façon assez récurrente dans le but de corriger les derniers bugs découverts ou d’ajuster le rééquilibrage des races.

 

 

Gameplay/Graphisme/Bande son

 

Niveau gameplay, il n’y a pas grand chose à dire. Blizzard commence à avoir l’habitude et connaît sa leçon. Même s'il souffre de quelques petits problèmes de pathfinding durant les batailles, si on le compare aux autres jeux du moment, ce gameplay est l’un des meilleurs.

 

Pour peu que vous ayez une configuration autour du Giga Hertz avec une Ge Force 3, vous pouvez pleinement apprécier les graphismes recherchés du jeu. Malgré un style un peu particulier, et là chacun ses goûts, le moteur 3D est impeccable et WarCraft III pullule de détails.

 

Les musiques sont pas mal, sans plus à vrai dire. Par contre, les sons des différentes unités sont fantastiques. Chaque unité possède au moins 5 ou 6 répliques différentes dont la moitié sont des répliques de films, et il faut admettre que Blizzard a plutôt visé l’humour.

 

 

Conclusion

 

Une pure merveille de stratégie/tactique plus axée micro-gestion militaire que gestion économique. Quatre races bien différentes : chacune a ses inconvénients/avantages. En plus d’être arrivé «terminé » dans les bacs, Warcraft III est mis à jour régulièrement ne laissant échapper aucun bug. On se régale de jouer la campagne et les sons/mimiques des unités sont divertissants. Avec un mode multijoueur à la hauteur de ses prétentions, Blizzard signe donc un nouveau chef d’œuvre incontestable dans le monde des jeux vidéo.  

 

 

Configuration minimum : Windows® 98/ME/2000/XP:

  • Pentium II 400 MHz ou equivalent
  • 128 MB de RAM
  • carte vidéo 3D 8 MB (TNT, i810, Voodoo 3, Rage 128 equivalent ou mieux) supportant DirectX® 8.1
  • 700 MB d'espace disque
  • Lecteur Cédérom x4

Multijoueur :

  • Modem 28.8 Kbps ou supérieur. Modem Cable ou ADSL recommandé. Le jeu en réseau local requiert une connection TCP/IP.

Pour plus de détails, visitez notre site dédié www.warcraft3france.com

Réseau Gamers et Stratégie. Association Loi 1901 à capacité juridique.
©1998-2017 Réseau Gamers et Stratégie - Tous droits réservés - Mentions légales