Système TeamSpeak du Réseau Jeux-Strategie.com Abonnez-vous à nos flux RSS Mur du Réseau Jeux-Strategie.com
 
- Le NetMagazine des jeux video de stratégie 

DOMINIONS II

Créé le : 18/6/2004
Edition du : 21/6/2004
Auteur : Argasm

DOMINIONS II

 

Dominions II est un jeu à part, son gigantisme et sa richesse lui confèrent une portée que bien peut de jeux ont. D'une profondeur stratégique jamais atteinte pour un jeu médiéval-fantastique, vous aurez toujours quelque chose à y découvrir et une nouvelle stratégie à y inventer. Le prix à payer pour tout ça? Les graphismes et la bande son, certain vous dirons qu'au vu du résultat c'est bien peut, d'autres non : découvrons la bête.


Équipé d'une documentation épaisse de 134 pages Dominions II nous propose 17 races jouables 500 sorts différents 300 artefacts et objets magiques ainsi que pas moins de 1000 unités. Ce jeux vous propose de jouer un dieu ou plutôt un prétendant à ce titre car d'autre que vous veulent devenir le Seul et Unique. La première chose à faire est de choisir la nation que vous allez diriger, il y a 17 nations différentes il y en a pour tout les goûts. Les nations proposées sortent agréablement du cadre habituel des races médiévales-fantastique de base (elfes humains etc). Elles sont plus consistantes que d'ordinaire et vont au delà des archétypes habituels de bons, méchants et autres . Toutes possèdent une histoire de fond qui n'est pas juste la pour donner envie de jouer a telle ou telle race mais se répercute dans les troupes que vous pourrez avoir, dans le dieu que cette nation pourra choisir. Viens ensuite le moment de choisir votre avatar, le dieu que vous allez jouer et être dans le jeu, et de le personnaliser. Il faut repartir des points entre les différentes voies magiques qu'il va connaître, gérer les équilibres de son dominion (croissance ou mort, productivité ou apathie, chance ou malheur etc), et enfin indiquer quel type de forteresse votre nation saura construire (du mausolée à la ville fortifiée en passant par la tour de guet). Votre Dieu est prêt il ne vous reste plus qu'a conquérir le monde.

Maintenant que votre dieu est crée il vous faut faire de même pour une partie. Vous choisissez d'abord les nations qui jouerons dans cette partie et parmi celles-ci lesquelles serons jouées par l'ordinateur. Ensuite vous devrez choisir une carte, puis donner un nom à votre partie, voila, vous pouvez commencer. Vous commencez avec quelques commandeurs, ce sont en quelque sorte vos chefs, ceux qui vous permettent d'interagir avec le jeu, et bien sur, votre dieu. A partir d'ici libre a vous de mener les choses comme vous le voulez. Vous pouvez étudier la magie dans une des sept écoles de magie (conjuration, construction, altération, etc) pour obtenir de nouveaux sorts. Vous pouvez envoyer vos scouts dans les provinces voisines pour jauger de leur puissance, recruter des troupes, effectuer des rituels, préparer vos armées, recruter des mercenaires...

Dominions II vous permet de gagner de plusieurs manières. Vous pouvez gagner en étendant votre foi (dominion) à toute la carte, les autres dieu n'ayant plus personne pour croire en eux disparaissent. Pour ce faire chaque nation à des prêtres qui peuvent prier dans les provinces ou ils se trouvent pour y augmenter la foi, ils peuvent également construire des temples qui augmentent la force générale de votre dominion (plus celui ci est fort plus il se s' étend facilement). Votre dieu, bien sur, étend la foi partout ou il se trouve automatiquement, ainsi que le prophète que vous désignerez parmi vos commandeurs. Vous pouvez tuer tout les autres prétendant et/ou conquérir toute la carte. Pour ce faire tout le panne d' unités de votre nation et des provinces conquises est la pour vous aider, infanterie, archers, cavalerie, monstres, chevaucheurs d'araignées, paladins et beaucoup, beaucoup d'autres encore. La magie vous permettra de renforcer votre puissance de frappe de manière significative, soit en vous permettant d'invoquer de nouvelles troupes, soit en vous donnant des sorts a lancer au cours de la bataille.

La magie est une des partie les plus importante de ce jeu. Huit voies magiques (terre, air, eau, etc) sont utilisées par sept écoles de magies. Chaque école aborde une utilisation différente de la magie , la conjuration permet essentiellement d'invoquer des créatures, l' altération altère la réalité et permet d' augmenter ou de diminuer les caractéristiques d'une unité, la construction qui permet de forger des objets magiques pour vos commandeurs. Il y a neuf (dix en comptant le niveau zéro) niveaux de sorts dans chaque école de magie, au neuvième niveau les sorts sont extrêmement puissants, certains peuvent affecter le monde entier ou invoquer des hordes de démons à l'autre bout de la carte.

Une autre des originalités de Dominions II viens de la manière dont le joueur gère les batailles. Si celles-ci sont assez réduites en début de partie, elles deviennent rapidement énormes voire même gargantuesques, des milliers d'unités s'affrontent parfois sur le champ de bataille. Il est important que le coté militaire se passe bien, mais l' échelle stratégique de Dominions II interdit toute intervention de votre part pendant les batailles. C' est avant les batailles que vous devez tout organiser. Chaque commandeur peut diriger jusqu'a quatre escouades et un nombre total d'hommes dépendant de sa caractéristique de commandement. Vous pouvez preplacer chaque escouade sur le champ de bataille et lui donner une mission pour les batailles qui vont suivre. Vous pouvez mettre la cavalerie sur les flancs et lui ordonner d'attaquer les ennemis les plus éloignés pendant que votre infanterie que vous aurez placé au centre attaquera les ennemis les plus proches. Vos mages auront étés judicieusement placés en arrière avec l'ordre d'utiliser leur sorts. Il ne vous reste plus qu'a attaquer un ennemi en plaçant des troupes sur sont territoire et à admirer le spectacle.

Autre chose intéressante, Dominions II est un jeu tour par tour certes, mais simultanés. Chaque joueur joue son tour en même temps et une fois que tout le monde a terminé, le jeux calcule les résultats. Ce système permet les avantages du tour par tour sans en avoir les défauts. On peut prendre sont temps mais on est pas obligé d'attendre des heures que les autres joueurs aient fini leurs tours. Ce système est aussi beaucoup plus réaliste que le système de tour par tour classique qui, justement ne permet pas de prendre en compte la simultanéité des actions.

Comme il a été dis plus haut, l'univers de Dominions II est riche. Chaque élément du jeu est accompagné d'un texte descriptif qui le décrit, souvent avec force détails. Les 17 nations son relativement bien détaillées principalement dans leur organisation religieuse et militaire évidement mais aussi dans leur rapport avec la magie et leur histoire, les unités de chaque nation sont aussi abondamment décrites. Chaque nation peut choisir une ou deux histoires alternatives qui changent ses unités ses orientations générales et donc la façon de les aborder. Par exemple Ermor est un ancien empire qui a voulu trop jouer avec la magie de la mort, suite a un cataclysme il s'est retrouvé entièrement peuplé de morts vivants. Vous pouvez choisir qu' Ermor ais survécu a la chute et que ses troupes soient encore vivantes ou que les manipulations obscures aient atteint leur but et qu' un portail se soit ouvert qui déverse des spectres et des âmes en peines qui viennent soutenir vos troupes. En plus de ceci le jeu est agrémenté d' événements aléatoires, toujours dans la même optique ils ne sont jamais gratuits, si des bandits s' établissent dans la région le taux de révolte augmentera, capturer un sorcier renégat peut vous fournir un précieux laboratoire.

Visuellement Dominions II est très sobre, les graphismes, hors des combats, sont en deux dimensions. Les menus sont sobres et bien conçus, vous avez toujours ce qu'il faut a portée de l'oeil, de plus ils gèrent la transparence réglable a votre goût. Techniquement les cartes sont des images Targa (très bonne qualité mais lourdes), sur lesquelles un code couleur permet au jeu de reconnaître les frontières et les différents types de terrains. Tout les délires sont donc permis et certaines cartes sont de toute beauté. Vous pouvez paramètrer l'affichage des cartes de manière a ce que plus ou moins de choses y apparaissent, indicateurs d' armées, forteresses, noms, richesse, temples, etc. Lors des combats un terrain en trois dimensions est générer selon le type de la province ou le combat prend place (marais, foret, plaine, etc), et éventuellement en cas de prise d'une forteresse, celle ci est rajoutée. Les unités apparaissent comme des sprites (images 2D) qui avancent reculent et ne font pas grand chose d'autre. Il vaut mieux en général ne pas zoo mer de trop prêt, mais ça n'as pas grand intérêt de toute façon, il est préférable de suivre la bataille dans son ensemble. Au final le manque d'animation des unités ne gêne pas, surtout quand les armées deviennent grandes et ou l'on se concentre sur les mouvement généraux des troupes. De plus cela n' empêche absolument pas les combats d'avoir un charme, et de paraître vraiment violents, le choc frontal entre l'infanterie et de la cavalerie ne sera plus un vain mot si vous jouez à Dominions II, comme la signification d'une boule de feu en pleine bataille.

La bande son n'as pas du tout bénéficié du même soin, c'est même un sujet sur lequel on passe, il n'y a rien a dire. La musique est répétitive et lassante et les sons sont uniquement illustratifs et de qualité douteuse. même si, il faut bien l' avouer, on finit par apprécier ces petits cris et ces bruits stridents mais a force de passer des heures sur un jeu...

 

Dominions II est LE jeu de stratégie fantastique tour par tour de ces cinq dernières années. Il est extrêmement riche, profond, subtil, original, et bien conçu. Le vague problème de bande son ne lui enleve strictement rien au final. Le jeu vois s'affronter des dieux et ne porte donc pas sur la mesure, vous pouvez répandre la peste dans le monde entier, ramener des créatures titanesques d'autres plans, voir s'affronter des armées immenses. Le tout doté d'un équilibre rarement atteint par d'autre jeux que ce soit en multijoueur comme en solo. De nombreux modes de jeux sont proposés, vous pouvez même jouer en chaise tournante chez vous avec vos amis, à 17... Vous vous souvenez de ces jeux que vous evoquez avec affection et melancolie? Dominions II en fera partie.

 

Pour resumer...
______ Un jeu superbe et énorme. De trés nombreuses unités, sorts, objets magiques et nations agrémentent le jeu. Les possibilités stratégiques sont gigantesques. Le jeu annonce la couleur des le départ : vous jouez un dieu...

Les plus:
-Gigantisme, à tout point de vue.
-Richesse et originalité du monde.
-Pas de tactiques/stratégies prédéfinies.
-Possibilités de jeu.
-Nombreux modes de support multijoueur.
-Jusqu'a 17 joueurs par partie.
-Systeme de mercenaires.
-bataille titanesques.
-Haute  qualité de l'ensemble.

Les moins:
-Bande son trop légère malgrés le parti pris de base de ne pas mettre le visuel et le sonore en avant.

19.5/20
Des le début le ton est donné, ce jeu n'est pas fait pour les graphismes et le son mais pour son interet stratégique, sa richesse et sa rejouabilité. Ce sont les partis pris de ce jeu et dans cette mesure il merite amplement sa note.

FICHE TECHNIQUE

Configuration requise:
Windows >95,
Mac OsX >10.1,
Solaris 8,
Linux X-windows.
64Mo de memoire.
Carte 3D compatible OpenGL.
Processeur > 300MHz

Dévelopeur: ILLWINTER

Editeur: Shrapnel Games

Site officiel: non

Type: Strategie tour par tour simultané

Sortie: 

Support: CD

Démo: OUI

Multijoueur: OUI

TARIF

Prix conseillé: 49.95$
 

IMAGES


Une fois que votre dieu est pret ses titres lui sont donnés.


Une carte de l'Angleterre...


L'irlande envahie par Ermor.


Certaines cartes sont superbes.

Réseau Gamers et Stratégie. Association Loi 1901 à capacité juridique.
©1998-2017 Réseau Gamers et Stratégie - Tous droits réservés - Mentions légales