Système TeamSpeak du Réseau Jeux-Strategie.com Abonnez-vous à nos flux RSS Mur du Réseau Jeux-Strategie.com
 
- Le NetMagazine des jeux video de stratégie 

A Game of Throne Genesis

Par lakaoum - Edition du : Saturday 10 August 2013 - Créé le : Thursday 13 October 2011

A Game of Throne Genesis est un RTS tiré de la saga de George R.R. Martin dans lequel vous pourrez jouer l'une des 8 maisons qui se disputent la suprématie de Westeros. Cyanide n’a donc pas choisi de faire dans la facilité puisque le choix de faire un RPG aurait sans doute été beaucoup plus facile et pour cela nous les remercions.

Mais rentrons dans le vif du sujet. AGOT :G est se que l'on pourrait appeler un RTS diplomatique. En effet vous allez passer une bonne partie de votre temps à faire et défaire des alliances afin d’accroître votre prestige et diminuer celui de votre adversaire. Le prestige étant des points que vous gagnez en contrôlant quatre objectifs, posséder le septuaire, disposer du plus d'alliance, avoir le plus haut revenu et d'avoir le plus d'assassinat à son actif. Le premier joueur ayant atteint 100 points gagne.

test A Game of Throne Genesis


Pour remplir ces objectifs vous allez devoir faire preuve de sens diplomatique et d'une grande dose de fourberie. Pendant toute la phase de paix vous allez devoir prendre le contrôle de villes neutres pour accroître vos revenus et chercher à augmenter votre prestige par la diplomatie. Pour ce faire vous avez différents moyens. Le premier est d'envoyer un émissaire dans les villes neutres et de faire en sorte que ces villes vous deviennent loyales. Cette loyauté vous rapportera de l'or et du prestige si vous avez le plus d'alliances. Cependant il vous faudra faire très attention car votre adversaire voudra certainement s'en emparer. Pour ce faire il aura différents moyens à sa disposition. Il pourra soit choisir d'envoyer un émissaire pour diminuer votre influence puis pour prendre le contrôle de la ville. Mais cette technique est risquée, si un émissaire du joueur qui contrôle la ville est envoyé pour la défendre il expulsera votre émissaire. Vous pouvez aussi choisir de faire un accord secret grâce à un espion. Ces accords ne font pas changer l’allégeance de la ville, en façade seulement car, en coulisse la ville est sous votre contrôle et n’envoie plus d'or à votre adversaire et chose encore plus intéressante, le champ de vision de la ville est faussée. Ceci ne fonctionne que si le niveau de l'accord secret est supérieur au niveau d'accord officiel. Mais il est possible d'être encore plus fourbe. Vous allez pouvoir corrompre les unités adverses, grâce au filou. L'unité corrompue continue de travailler comme si de rien était, sauf que toutes ces actions sont fausses et que vous avez son champ de vision. Vous avez aussi la possibilité de séduire, ce qui fera passer dans votre camp les unités séduites. Pour contrer toutes ces fourberies vous avez l'espion qui permet de révéler les fausses alliances ou les traîtres. De plus vous pouvez utiliser l'assassin qui pourra tuer toutes les unités gênantes qui rodent autour de vos émissaires. Mais la meilleure défense contre tout ceci reste les gardes qui arrêteront toutes les tentatives de corruption, séductions ou encore d'accords secrets.
Mais attention la diplomatie c'est bien, à condition d'avoir une force militaire suffisante pour imposer vos vues à vos voisins. En effet pendant la phase de paix, il n'y a pas uniquement la diplomatie, mais aussi des escarmouches qui verront le jour un peu partout sur la carte pour empêcher la récolte de nourriture ou les marchands pour affaiblir vos adversaires. Ces combats sporadiques seront menés par des mercenaires que vous pourrez recruter contre de l'or. Ces mercenaires sont moins puissants que les soldats qui seront débloqués pendant la phase de guerre, mais vous permettront d'affaiblir vos adversaires. Mais attention, tous les combats vous rapprocheront de la phase de guerre. Durant cette phase de guerre vous ne pourrez plus utiliser la diplomatie, mais uniquement les armes pour récupérer des villes, seul les séptuaires nécessitent toujours un émissaire pour être conquis. Vous aurez aussi accès aux soldats qui sont bien plus puissants que les mercenaires et sont capables de faire des sièges. Mais pour remporter la victoire durant cette phase il vous faudra avoir fait de bonnes réserves de nourriture, car si vous êtes sans réserve vous ne pourrez jamais monter d'armée, et vous perdrez petit à petit tout vos objectifs.

Graphisme Agot:G


Un gameplay original et qui fonctionne plus-tôt bien c'est cool, mais Genesis souffre d'immenses problèmes de réalisations. Les graphismes sont datés, pour ne pas dire périmés. On se croirait retourner dix ans en arrière. Les textures semblent être réalisées sous paint, les animations sont mal réalisées quand elles ne sont pas bugguées et rien ne bouge. Je ne sais quoi dire devant un tel spectacle. Les fans vont crier que l'on ne juge pas un jeu sur ces graphismes, mais je suis désolé, c'est un jeu vidéo, et si les graphismes vous donnent envie de fuir (pour pas dire vomir), les mécanismes de jeux peuvent être parfaits, mais personne n'y jouera ! Et un jeu qui n'est pas joué ne peut être bon puisqu'il ne rempli pas de fait son rôle. De plus, l'interface est lourde et mal pensée. Vous en avez partout ce qui vous empêche de vous concentrer sur l'action. Pour prendre un exemple, les points de prestiges sont représentés par une jauge placée à droite de l'écran, en dessous vous avez un menu déroulant pour construire vos unités. Une fois ce menu ouvert, les points de prestiges sont cachés. Sans compter que pour fermer le menu de production, vous ne pouvez pas cliquer n'importe où, mais uniquement sur l'une de vos unités... Les problèmes ne s’arrêtent pas là, la sélection des unités est mal faite, la mini-map affreuse, les unités se ressemblent toutes, et encore j'en passe.


Pour finir, le gameplay est novateur mais l'interface, les graphismes, la reconnaissance des unités sont tellement mal faites qu'au bout de dix minutes on a envie de vomir. Sans compter les bugs et une campagne solo insipide et sans rythme.

Les Plus

    Les Moins

      Configuration recommandée

      Les Notes de Jeux-Stratégie.com

      Jouabilité16/20Les bugs de la mini-map et le manque lisibilité rende le jeu difficile à prendre en main.
      Graphismes4/20Digne des plus grands jeu d'il y a 10 ans
      Bande son4/20Rien de bien existant
      Multi12/20Difficile de se prononcé vu le manque de joueurs, mais les FFA réserve de très bonne surprise avec des retournement de situation très intéressante.
      Solo8/20Campagne plate et monotone

      Appréciation globale

      Des mécanismes de jeu très intéressant mais une réalisation qui gâche tout plaisir de jeu.

      Réseau Gamers et Stratégie. Association Loi 1901 à capacité juridique.
      ©1998-2017 Réseau Gamers et Stratégie - Tous droits réservés - Mentions légales