Système TeamSpeak du Réseau Jeux-Strategie.com Abonnez-vous à nos flux RSS Mur du Réseau Jeux-Strategie.com
 
- Le NetMagazine des jeux video de stratégie 

Advance Wars

Créé le : 17/5/2003
Edition du : 17/5/2003
Auteur : Daryan

Advance Wars

La fiche technique

Developpeur Nintendo
Editeur Intelligent Games
Site officiel non
Type Rts tour par tour
Sortie 11 janvier 2002
Prix public 44 €
Démo non
Multijoueur oui (jusqu'à 4 joueurs)
Configuration Une Gameboy Advance et des links pour le multijoueur

Les plus:
- des graphismes sympathiques
- une interface pratique et intuitive
- un gameplay riche et complet
- une bonne longévité grâce au mode solo, aux nombreuses missions, à l'éditeur de carte et au mode multijoueur

Les moins:
- il est moins aisé de se trouver des partenaires de jeux qu'avec un jeu pc, mais tout le reste est tellement parfait qu'on sera motivé pour en chercher ;)

Verdict:
Aucun stratège digne de ce nom ne serait passé à côté à côté d'un jeu si bien fait. Voilà de quoi réconcilier la stratégie avec le monde des consoles.

La note de JS (/20)    18

____Ceci n'est pas moins que le premier test de l'AF d'un jeu de stratégie tournant sur console ! Alors certes il arrive tard (plus d'un an après la sortie du jeu), mais le but ici est plus de démontrer qu'il existe des jeux de stratégies exceptionnels sur consoles que de réellement tester ce jeu.

____Et je vois déjà les puristes se dire, "comment peut-on bien jouer à un jeu de stratégie sur console ?". Tellement il est vrai que les adaptations de jeux de stratégies pc sur consoles brillent généralement par leur inintérêt. Et bien pour peu que vous fassiez l'effort de l'essayer vous vous laisserez ébahir par l'aisance de la maniabilité et encore davantage par l'intérêt de ce jeu, qui non seulement a le handicap d'être sur console, mais en plus sur console portable !

____En fait, la grande idée de ce jeu, c'est d'avoir été fait spécifiquement pour la Gameboy Advance. Contrairement à ces jeux comme Starcraft ou Alerte Rouge, dont les adaptations pour consoles ne tiennent pas compte des spécificités de ce support.

Le concept de jeu

____Le jeu se déroule au tour par tour, sur des cartes quadrillées. Ainsi, chacun son tour les adversaires bougent-ils leurs unités sur les cartes variés. Le jeu est assez complet dans la mesure où les 18 unités du jeu ont leurs caractéristiques propres, comme les cases des cartes. En même temps les principes restent très simples à aborder, dans la mesure où ils répondent tous à la logique (le sous-marin détruit facilement le croiseur qui détruit facilement l'anti-sous-marin... Pour le terrain c'est pareil, les routes permettent un déplacement plus rapide mais une aussi une moins bonne défense que les montagnes...).

____Les premières parties se déroulent simplement, ont commence avec quelques unités qui doivent nous suffirent à finir la mission. En avançant les missions se complexifient, avec toujours plus d'unités, l'apparition du brouillard de guerre, des villes à capturer qui produisent de l'or et des usines qui produisent des unités à partir de l'or. Tout cela faisant assez penser à un Civilization I très simplifié et résolument tourné action.

____Les missions passantes, de nouveaux chefs d'armées sont disponibles. Car un peu comme les héros de Warcraft III, chaque faction (il y en a 4: les oranges, bleus, verts et jaunes) à plusieurs chefs à sa disposition. Une fois le chef choisi on ne pourra plus le changer durant la mission. Chaque héros a une sorte d'ultime qui une fois rechargé (une jauge se remplie à chaque tour et se vide quand l'ultime est lancé) peut selon le héros, couvrir le territoire de neige, réparer toutes vos unités, augmenter leurs portés, déplacements ou attaques durant un tour...

Graphismes, animations

____Le jeu est entièrement en 2D. Mais les graphismes d'un type manga sont riches en couleurs et très sympathiques. Advance Wars est très propre et gai, et on est vraiment surpris par le fait que tout puisse être si clair est beau sur une console portable. Les petites animations, entre les menus et entre chaque action sont trés dynamiques, ce qui qui contribue à rendre l'interface agréable et éfficace. De plus un effort a été fait pour que chaque faction ais un design différent pour les même types d'unités. Ainsi toutes les unités jaunes ont-elles un style plutôt archaïque et les bleus auront-ils tendance à remplacer le casque par le béret. Les personnages sont amusants, et auront même un certain plaisir à vous narguer ;) Enfin les animations de batailles sont très plaisantes, en particulier bien sûr quand c'est qui écrasez les lignes ennemies ;)

Conclusion:

____Au final on obtient un jeu particulièrement agréable tout en restant très stratégique. Les parties difficiles demandent une bonne réflexion sur le moindre coup joué, et cela donne une impression relativement proche des échecs. A la fin on se retrouve à utiliser tout les moindres petits détails du jeu (comme cacher ses unités dans une forêt, couvrir des unités par d'autres ou poster une patrouille d'éclaireurs en hauts d'une montagne), pour réaliser des stratégies donnant d'autant plus de plaisir qu'elles sont finement affûtés. Commencer l'enchaînement de mission solo, c'est prendre le risque de ne plus pouvoir s'arrêter avant la fin. Et même celle-ci atteinte, il vous restera encore plus d'une centaine de cartes qui se débloqueront au fur et à mesure de votre avancement, comme les héros d'ailleurs. Cette cartouche, c'est tout simplement du pur plaisir stratégique, à consommer sur place ou à emporter.

Captures d'écrans

 
Les combats sont agréables à suivre, les décors et unités sont bien soignés.


D'une simple pression sur un bouton, l'on peut visualiser la porté des lances-roquettes et autres artilleries.

 
Les menus sont clairs, colorés et facile d'accès.


Non seulement les usines permettent l'achat de belles unités toutes neuves, mais en plus elles fournissent des fiches claires et détaillés sur les caractéristiques se chacunes de ces unités.

Réseau Gamers et Stratégie. Association Loi 1901 à capacité juridique.
©1998-2017 Réseau Gamers et Stratégie - Tous droits réservés - Mentions légales