Système TeamSpeak du Réseau Jeux-Strategie.com Abonnez-vous à nos flux RSS Mur du Réseau Jeux-Strategie.com
 
- Le NetMagazine des jeux video de stratégie 

Dossier Total Annihilation - Jouabilité

Créé le : 26/6/2004
Edition du : 28/6/2004
Auteur : Docrate

Total Annihilation

L'histoire d'une légende du STR

(Sixième partie)

 

 

 

 

Le commander ARM

 

 

 

 

Jouabilité

 

« Que demander de plus ? »

 

 

Note : Comme "jouabilité" ou "gameplay" sont des termes un peu vagues. Je précise que je vais parler ici de la technique. C'est à dire des possibilités qui sont offertes au joueur pour lui faciliter la vie. 

 

 

On attaque un gros morceau, sans doute ce qui fait que c'est agréable de jouer à TA, sans limite. La jouabilité de Total Annihilation reste tout simplement inégalée même dans les supers productions de nos jours comme Warcraft III.

Je vais vous expliquer pourquoi :

 

Les ordres cumulés. C’est le minimum requis pour tout RTS qui se respecte maintenant. C'est-à-dire qu’avec la touche MAJ, vous enchaînez les ordres de constructions de bâtiments, de mouvements d’unités, de réparation, ou de récupération, bref n’importe quoi. De plus, toujours avec cette même touche MAJ et le clic gauche, vous pouvez enlevez, rajoutez des bâtiments qui vont être construit. Ce qu’on ne peut pas faire avec Warcraft III, en tout cas, je ne suis jamais arrivé à enlever un bâtiment qui était prévu pour le construction, sauf si on brise la chaîne en donnant un autre ordre à l’unité. Autant dire que ce n’est pas pratique du tout, et pourtant c’est tout bête mais bien utile.
Pour finir ce point, je parle aussi de la possibilité de construire à la chaîne en quelques clics. Exemple des fortifications, vous voulez en faire toute une rangée de 25. Non non, pas 25 clics mais seulement deux clics, c’est cela le gameplay de TA.

 

Les points de ralliement. Ca aussi, c’est la base du RTS. Quand l’on regarde Starcraft et qu’avec un point de ralliement sur une ressource, le robot ne va pas récolter la ressource, ça fait un peu pleurer je trouve mais bon ce n’est que mon avis, ne critiquons pas trop Starcraft qui est joué par des millions de joueurs encore à l’heure actuelle et qui a les qualités pour pallier ses défauts.

 

La construction dans les usines, avec MAJ vous en programmez 5, avec MAJ + CTRL vous en programmez 100. Dans une usine de véhicules, vous pouvez lancer l’ordre : construire 2 véhicules de reconnaissance, 1 tank, 10 lance-missiles et 2 constructeurs puis vous passez à autre chose. Imaginez la même manipulation pour Age of Empires, sorti la même année, dans lequel on ne pouvait construire les unités qu’une par une. Prenons aussi Starcraft, sorti en 1998 où la chaîne de production est limitée en longueur.

 

 

 

 

 

 

Total Annihilation nous propose une multitude de raccourcis pour nous faciliter la vie face à cette énorme diversité d’unités :

 

Ctrl + P : Sélectionne toutes les unités aériennes de combats

 

Ctrl + Z : Sélectionne toutes les unités du même type que celles qui sont déjà sélectionnées. (Exemple : Vous avez sélectionner un tank et un lance missile. Ctrl+Z vous permet de sélectionner tous les tanks et lance missile qui sont à votre disposition).

 

Ctrl + A : Sélectionne toutes les unités

 

Ctrl + W : Sélectionne toutes les unités combattantes

 

Ctrl + B : Sélectionne tous les constructeurs inactifs les uns après les autres (et oui « le bouton villageois inactifs » existait déjà dans Total Annihilation !)


Ctrl + C : Sélectionne et centre le commandeur à l'écran.


Ctrl + F : Sélectionne toutes les usines.


Ctrl + S : Sélectionne toutes les usines à l'écran.


Ctrl + V : Sélectionne tous les avions.


Ctrl + R : Sélectionne tous les radars, sonars et brouilleurs.

 

+showranges : Combinée à la touche MAJ, cette commande vous affiche tous les périmètres des unités que vous avez sélectionnées, c'est-à-dire : vision, limite d’invisibilité (si une unité ennemie rentre dans ce périmètre, l’unité devient visible), portée radar, portée sonar, portée tir, portée tir secondaire.

 

 

Cliquez sur l'image pour l'agrandir

 

 

+bps : Permet de voir le débit de votre modem en partie multi joueurs.

 

T : Permet de suivre l'unité sélectionnée à l'écran. Très agréable quand on l'applique sur un avion et que l'on voit défilé le paysage en dessous.

 

Etc…

 

 

 

Votre rectangle de sélection ne s’arrête pas à l’écran. Alors là je dois dire, un gros plus ! Nombres de jeux ne permettent de sélectionner en une fois que ce qu’il y a à l’écran. Avec Total Annihilation, le rectangle vert de sélection n’a pas ce genre de limite. Ce qui rajoute un confort important au jeu tout de même.

 

Il n’y a pas non plus de limite dans le nombre d’unités sélectionnées (12 pour Starcraft, 40 pour Age of Kings)

 

Présenté comme cela, on ne s’en rend peut être pas compte, mais dans une partie, on apprécie vraiment tous ces petits plus qui nous facilitent grandement la vie.

Pris un à un, ils n’ont que peu d’intérêt, mais le fait que TA soit le jeu à les regrouper toutes et cela en 1997 est un très gros avantage.

 

 

 

 

 

Avec le TArecorder, utilitaire très répandu développé par des fans :

Le brouillard de guerre cache tout, bâtiments et unités. C’est pour cela qu’il est possible de marquer et d’écrire sur la carte. Vous recevez des tirs de gros canons, vous envoyez des patrouilles de reconnaissances qui se font vite descendre, mais vous avez le  temps de repérer le canon. Vous faites un petit point de couleur et vous marquez à cote « vilain canon ». Pour pouvoir lancer vos bombardiers sur ce point ensuite. Elle est pas belle la vie ?

 

 

Enfin, la possibilité de désélectionner une unité avec le clic droit, je trouve ça pratique. Dans Warcraft III, on bouge avec le clic droit mais le clic gauche ne nous fait pas désélectionner, il faut absolument sélectionner autre chose.

 

 

Trois mots pour conclure : Pas de limite. Pas de contrainte comme "tiens je ne peux sélectionner que X unités à la fois" ; "je dois faire attention que toutes les unités que je veux sélectionner soient bien à l'écran, serrez vous toutes !" ; etc...

 

 

 

Petite parenthèse : Total Annihilation proposait au départ d'avoir 200 unités au maximum sur le terrain sans doute pour épargner les pauvres PC qui tournaient à l'époque. Cela a été vite augmenté pour atteindre 5 000 qui n'est plus une limite en soit puisqu'on dépasse rarement 1000 unités.

 

 

Le commander CORE prêt à se servir de son arme dévastatrice : le D-Gun

 

Remarque pour ceux que j'ai éventuellement froissés : Je sais très bien que la sélection de 12 unités dans les jeux Blizzard est un choix de leur part. Je soulignais juste que lorsque l'on joue à TA, on n'a pas d'impressions de contraintes, ce qui nous permet vraiment de nous évader. On a vraiment une liberté d'agir, que ce soit grâce aux décors tout en 3D avec lesquels on interagit ou la diversité d'unités qu'on a à sa disposition pour s'amuser, car c'est bien le but...

 

Première partie : Introduction

Deuxième partie : Bande son

Troisième partie : Ressources & Constructions

Quatrième partie : Unités & Choix stratégiques

Cinquième partie : Graphismes & Animations

Sixième partie : Jouabilité

Septième partie : Multi joueurs & Conclusion

Septième partie : Multijoueurs et conclusion

Réseau Gamers et Stratégie. Association Loi 1901 à capacité juridique.
©1998-2017 Réseau Gamers et Stratégie - Tous droits réservés - Mentions légales