Système TeamSpeak du Réseau Jeux-Strategie.com Abonnez-vous à nos flux RSS Mur du Réseau Jeux-Strategie.com
 
- Le NetMagazine des jeux video de stratégie 

Dossier Supreme Commander - Le scénario

Par Docrate - Edition du : Saturday 31 August 2013 - Créé le : Friday 19 August 2005

  Bannière Supreme Commander



Chapitre I : L’humanité en l’an de grâce 2018.


Les scientifiques commencent une expérience hors du commun : le tunnel quantique, qui transportera des êtres vivants à travers le système solaire puis la galaxie à des vitesses records. Cependant cette technologie est extrêmement coûteuse, un tunnel peut utiliser la puissance de 25 réacteurs de fission nucléaire.
Le premier essai s’avère fructueux. Il consistait à envoyer un milligramme de fer sur Mars. Mais le premier transfert d’humain se fait attendre.

C’est en 2062 que le premier voyage d’un convoi a lieu sur un satellite naturel de la planète Neptune, Triton.

La galaxie commence doucement à être colonisée par l’espèce humaine. En 2284, 16 colonies humaines, appelées « les Mondes Premiers », sont créées. C’est en 2316 que ces colonies engagent leur expansion sans soutien logistique extérieur.

210 ans plus tard, ce sont 110 colonies qui prolifèrent d’elles mêmes dans un univers qui parait infini. Néanmoins, l’humanité n’a toujours pas rencontré de vie extraterrestre.


Supreme Commander
  Insigne Terrien
     

Chapitre II : La naissance des Cybrans.


L’année 2592 marque la fusion de la biologie et de l’intelligence artificielle. Le docteur Gustaf Brackman place des micro-ordinateurs dans les cerveaux humains afin de faire des calculs plus important à une vitesse incroyable.
Les machines prolifèrent ; Dans une société en pleine expansion, leur aide est précieuse, les robots assistent les humains dans toutes leurs tâches, que ce soit dans la colonisation de l’espace ou dans leur vie quotidienne.

Cependant, plusieurs scientifiques sont sceptiques devant cette multiplication de robots. Les gouvernements de la Terre décident d’implanter dans les cerveaux des machines un système de sécurité qui permettra de les désactiver en cas de problème.

En 2663, il y a plus de 400 colonies autoreproductrices qui sèment le trouble dans l’Empire. De petites guerres locales éclatent entre les colonies, et la Terre envoie des forces militaires pour mater la résistance.
La guerre dégénère et plusieurs colonies demandent leur indépendance vis-à-vis de la Terre, dont Pluto II, une planète entièrement colonisée par des robots. La demande est rejetée par les terriens et ceux-ci déclenchent le programme préventif de sécurité installé dans les machines. Pendant ce temps, Brackman a anticipé la réaction de l’Empire et a fuit Pluto II avec une armée de robots, futurs Cybrans. La construction d'une colonie secrète commence dès lors, à l’abri des espions de l’Empire.

Pour combatte le système de sécurité humain, les machines inventent leur propre médecine cybernétique et créent des robots résistants aux armes terriennes.
Dès lors, la planète secrète de Brackman devient la base de l’expansion tentaculaire Cybran à travers l’univers.


Supreme Commander
  Insigne Cybran
     


Chapitre III : L’aube des Aeons.


La disparition inexpliquée d'expéditions humaines sur des planètes lointaines (notamment Seraphim II) propage le doute sur la Terre.
Une opération plus musclée est alors décidée sur cette planète étrange. Le Commandeur en charge de la mission est enfin confronté à une autre forme de vie intelligente dans l’univers mais coupe tout contact avec la Terre afin que les Aliens ne puissent pas remonter jusqu’à la mère patrie.
Une biologiste de l'équipe de colonisation, Sarah, rencontre les Aliens sans l'accord du Commandeur et se rend compte qu'on peut avoir confiance en eux puisqu'elle a lié amitié avec.

Cependant, le Commandeur qui devient de plus en plus méfiant et paranoïaque accuse Sarah de divagation. Il intensifie ses attaques contre les Seraphims et ne leur offre d'autres choix que la résistance active pour survivre.
Le Commandeur décide donc d'annihiler la planète ; mais trop tard ... En effet, les Aliens ont eu le temps de donner leur savoir à Sarah et aux sympathisants des Seraphims parmi les planètes alentours.

Une partie de ce savoir permet de découvrir l’avenir. Les Seraphims pouvaient donc voir le futur mais refusaient de faire quoi que ce soit pour le changer. La raison principale était que la modification du cours de l’histoire est un acte impur.

Ils ont inculqué à Sarah et ses sympathisants une partie de ce savoir - une partie seulement car les limites du cerveau humain ne leur permettaient pas de tout apprendre - Les colons restants construisirent une nouvelle colonie sur les bases du savoir Aliens dans les valeurs de paix et de prospérité enseignées par les Seraphims.

120 ans plus tard, la Terre apprend ce qui s'est passé sur Seraphim II. La colonie basée sur les savoirs Aliens explique ce que les extraterrestres leur ont appris avant de s'éteindre. Ils proposent à la Terre de l'aide en partageant leur savoir afin d'éviter l'apocalypse prévue dans le futur.

L’Empire perçoit le secteur autour de Seraphim comme une menace énorme et décide de mettre en quarantaine la zone et envoie des Commandeurs pour la sécuriser et la pacifier.
Cependant, la Terre commence à perdre le contact avec plusieurs planètes qui bordent la zone de quarantaine.
A la fin de l'année, tous les Commandeurs dans un rayon de 10 années lumières avaient disparu des écrans radar de l'Empire.
Les terriens tentent alors de négocier sans grande motivation face à ce danger inconnu mais cela ne mène à rien. L’Empire décide alors de détruire les tunnels quantiques qui mènent jusqu’à la zone de quarantaine pour se prémunir de toutes invasions ou contaminations extraterrestres.


Supreme Commander
  Insigne Aeon
     




Chapitre IV : L’origine de l’apocalypse


En dépit de l’agitation, l’expansion coloniale humaine continue de s’étendre comptant près de 1 280 systèmes à son apogée. L’Empire humain est dans ses derniers retranchements à cause des perpétuelles incursions Cybrans le long des frontières et du trouble près de la zone de quarantaine. De micro-guerres se développent et des commandeurs corrompus saisissent l’opportunité de devenir des seigneurs de guerre et de passer outre l’allégeance envers l’Empire.
Les rebelles Cybrans prennent le contrôle de systèmes entiers tandis que les Aeons forcent les humains à se retirer de la zone de quarantaine grâce à des attaques coordonnées.

Après 5 ans de relative tranquillité le long de la zone de quarantaine, les Aeons reprennent l’offensive et surprennent les commandeurs sur 9 mondes frontaliers. La force coloniale terrienne subit de lourdes pertes mais empêche néanmoins l’avancée des Aeons. Toutes les tentatives d’offensives dans la zone de quarantaine sont repoussées et le front est finalement stabilisé.

Les historiens font de l’année 2819 le commencement de la guerre sans fin. Les fidèles commandeurs restants se sont retranchées vers les « Mondes Premiers », abandonnant le reste de l’univers à l’anarchie. Une grande partie du réseau de tunnels quantiques est détruite par plusieurs factions ayant chacune un but différent. Beaucoup de Mondes faisant confiance à l’Empire sont alors perdus, enfouissant ainsi leur technologie en cours de développement dans un oubli total.

C’est durant le 28e siècle que les combats prennent un nouveau visage. C’est la création des Supreme Commander terriens, tellement gigantesques qu’ils peuvent survivre seuls sur des planètes désolées en aspirant toutes les énergies primaires qui les entourent.
Les planètes sont dévastées par les batailles phénoménales entre les Supremes Commanders et les armées de robots Cybrans. C’est alors qu’on perd l’espoir de voir la fin de la guerre à cause du manque de « spiritualité » et de « sagesse » d’ennemis excessivement belliqueux.


L’empire des humains s’émiette peu à peu et un nouveau gouvernement prend le pouvoir ayant pour but d’aider les Mondes abandonnés par l’Empire écroulé. Cette « United Earh Federation » offre la stabilité aux mondes en guerre avec les rebelles.
Les Aeons suggèrent à ces mondes d’accepter la proposition du nouveau gouvernement terrien ou ils seront voués à la destruction.
Tandis que les combattants Cybrans essayent de libérer leurs frères de l’emprise humain.


Une fois l’UEF formée, les fronts sont dessinés et les forces en présence clairement définies. C’est au tour du joueur de finir cette guerre. Lorsque le joueur choisira un côté, on lui présentera son camp sous un angle sympathique, autrement dit, pas de « méchants » ni de « gentils », puisque vous serez forcément les « gentils », quoi que vous preniez.

La guerre sans fin est maintenant dans les mains du joueur. Comment finira-t-elle ?

       
Supreme Commander
Cliquez pour agrandir
                                        Venez en parler sur notre forum dédié à Supreme Commander




 


 


 


 
Sommaire du dossier Supreme Commander

0. Page principale
1. L'histoire
2. Interview de Chris Taylor
3. Preview
4. Batailles aériennes
5. Batailles navales
6. Batailles terrestres

 
Réseau Gamers et Stratégie. Association Loi 1901 à capacité juridique.
©1998-2017 Réseau Gamers et Stratégie - Tous droits réservés - Mentions légales