Système TeamSpeak du Réseau Jeux-Strategie.com Abonnez-vous à nos flux RSS Mur du Réseau Jeux-Strategie.com
 
- Le NetMagazine des jeux video de stratégie 

Présentation

Par SeR3NiTy - Edition du : Tuesday 03 February 2009 - Créé le : Tuesday 03 February 2009

Nom anglais : Siege Tank
Nom français : Char de siège Crucio
Construit par : Usine
Armement : Canons jumelés de 90 mm (mode char)
canon lourd de 120 mm (mode siège)
Rôle : Soutien blindé et artillerie mobile
Icone : /

Description

Le Crucio est le dernier modèle de char de siège produit par le Dominion sur la base du très populaire mais vétuste Arclite. Ce dernier était célèbre dans toute la Confédération pour sa puissance de feu dévastatrice et ses tactiques vigoureuses d’ancrage et d’avancées successives. Conçu à l’origine pour servir de canon de sécurité de « dernière défense », le char de siège a adopté sous sa forme finale une double configuration : un mode assaut mobile, et un mode siège qui permet à son canon lourd d’entrer en scène. L’immense flexibilité d’un char d’assaut blindé qui peut avancer, puis se déployer comme de l’artillerie lourde rencontra un énorme succès, et sa conception fut maintes fois copiée.

Même si l’Arclite était extraordinairement efficace dans son rôle d’artillerie, il souffrait de quelques défauts en tant que char d’assaut. Superbe unité défensive, il exigeait un soutien important lors des offensives pour arriver à atteindre un point d’ancrage avancé. Les ennemis s’efforçaient souvent avec acharnement de se rapprocher d’une batterie de chars de siège lorsqu’elle était ancrée pour exploiter sa « zone aveugle ». S’ils réussissaient, cette tactique signifiait généralement la destruction des Arclites car, même en mode assaut, les chars n’étaient pas assez armés et blindés pour repousser une attaque rapprochée déterminée.

Le Crucio a été conçu pour augmenter ses chances de survie, grâce à une tourelle et une structure agrandies et renforcées. L’agencement de la nouvelle tourelle inclut une panoplie d’armes pour le mode assaut, afin de rendre le Crucio plus autonome sur un champ de bataille ouvert. Le coût de déploiement du Crucio est plus élevé que celui du vieil Arclite, mais la souplesse d’utilisation améliorée de ce puissant char de siège compense largement la dépense supplémentaire.

Images

Réseau Gamers et Stratégie. Association Loi 1901 à capacité juridique.
©1998-2017 Réseau Gamers et Stratégie - Tous droits réservés - Mentions légales