Système TeamSpeak du Réseau Jeux-Strategie.com Abonnez-vous à nos flux RSS Mur du Réseau Jeux-Strategie.com
 
- Le NetMagazine des jeux video de stratégie 

Notre Bilan de la GamesCom 2010

Bannière Gamescom

Voilà, c'est terminé. Le silence envahit de nouveau la Kölnmesse, désertée de ses visiteurs et bientôt de ses exposants. Nous avons été chercher plein d'infos, bravé la foule de fous-furieux présents, en jouant des coudes, mené des interrogatoires dignes du KGB auprès de développeurs paniqués, supporté le vacarme ambiant et bien sur usé de nos petites jambes pour faire le plein d'infos, et le plein d'infos nous avons fait ! Vous pouvez bien sûr consulter les pages crées lors de l'événement mais nous avons souhaité vous présenter un petit résumé sous la forme de cérémonies de récompenses remises aux jeux que nous avons pu voir.


Le jeu que l'on n'attendait pas 


- Cities in Motion
Une des deux grosses surprises. Nous attendions de Paradox Interactive l'annonce d'une extension pour Europa Universalis III...à la place nous avons eu droit à un jeu développé par les programmeurs finlandais de Colossal Games et édité par Paradox. Et nous n'en sommes pas déçus !
Prévu courant 2011 (sans plus de précision), cette simulation de gestion d'une compagnie de transports publics qui s'étend sur cent ans frappe par son originalité et sa facilité d'accès. Un jeu qui risque d'en rendre addict plus d'un !

- Revolution Under Siege (le 7 novembre)
Un mariage parfait entre le style AgeOd et la révolution russe. Revivez cette période troublée de l'histoire de la Russie, de l'Europe et du monde du côté des Bolchéviques ou des Blancs. Un véritable jeu d'histoire comme AgeOd sait le faire, et une ambiance des plus réussies grâce à un excellent choix musical et des graphismes toujours plus soignés.
L'avis de la rédac' : déclinant et développant toujours leurs moteurs de jeux basés sur les principes du wargame plateau, les studios AGEOD continuent à explorer des périodes souvent délaissées par les "blockbusters" du jeu de stratégie, mais appréciées des amateurs de jeu d'histoire en quête de nouveauté. Avec Revolution under siege (astucieusement contracté en REDS), c'est cette fois un des moments cruciaux de l'histoire contemporaine qui est traité : la guerre civile russe. Le jeu sera comme d'habitude taillé sur mesure, offrant toute la diversité stratégique et opérationnelle de cette période : importance de la cavalerie, usage des trains blindés, interventions étrangères, soutien de la population... Une immersion dans toute une époque méconnue !


On en attendait du classique, mais ce jeu envoie du lourd


- Heroes VI (mars 2011)
La série Heroes est un grand classique de la stratégie et du jeu de rôle au tour par tour, et bien que chaque épisode soit attendu avec impatience par les fans, les évolutions sont toujours mesurées et limitées. Ubisoft nous a convaincu du contraire, Heroes VI s'oriente vers un jeu tel que le souhaite la communauté, celle-ci participant au développement du jeu. De grands changements en perspective...
L'avis de la rédac' : quand une série a réussit à franchir les décennies au point que chaque nouvel épisode n'a eu de cesse de surpasser le précédent (si on met de coté le IV), l'annonce d'un 6e opus ne peut que soulever une attente énorme chez la communauté. La GamesCom a malheureusement apporté davantage de questions que de raisons d'être rassuré : HoMM semble vouloir se révolutionner, là où tout le monde n'espérait qu'une simple mise à jour. Une affaire à suivre...

- Crusader Kings II
La grosse annonce de Paradox Interactive. Et pour être honnête, nous n'attendions pas grand chose de cette suite mais nous avons été bluffé par la présentation des développeurs. 
L'ambiance d'intrigue qui marque l'atmostphère du jeu et les ambitions personnelles des personnages devraient en effet donner des sueurs froides à tous les fans d'histoire médiévale.
Seul petit bémol, le jeu n'est prévu que pour début 2012...quoiqu'en réalité, il vaille sans doute mieux un jeu fini qu'un jeu bâclé !
L'avis (d'un passionné) de la rédac' : enfin!! J'ai commencé à jouer à Crusader Kings il y a trois ans, et aujourd'hui il reste mon jeu préféré. Cela faisait un petit moment que j'attendais cette annonce. Le peu de nouveautés m'enchante déjà et j'attend les premières images avec impatience. Début 2012, l'attente va être longue.


Le jeu qui tient toutes ses promesses


- Civilization V
Civilization, la série qui résiste aux sables du temps. Ce cinquième volet s'annonçait riche en évolutions, et c'est effectivement le cas. Toujours plus agréable à l'oeil, plus lisible, plus accessible sans jamais perdre de sa complexité, la série Civilization est à l'image des pyramides qu'elle arbore sur chacune de ses jaquettes, intemporelle. JeuxVideo.com a élu Civ V meilleur jeu de gestion de la Gamescom.
L'avis de la rédac' : que peux-t-on bien ajouter à un jeu qui a déjà tout ? Un jeu qui connait un succès incommensurable depuis des dizaines d'années ? Voilà un problème a priori impossible à résoudre. Pourtant, Firaxis semble sur le point d'y apporter une réponse magistrale. Et dire qu'il suffisait d'ajouter des hexagones...

- Lionheart : King's Crusade
Le studio Neocore nous avait déjà surpris avec King Arthur, mêlant jeu de rôle, wargame et mythologie arthurienne. Ils récidivent avec Lionheart, King's Crusade, nous transportant en pleine Troisième Croisade. Choisissez votre camp : croisés ou sarrasins, chacun avec un style de jeu et de combat très différents, et partez à la conquête de l'Orient. Dépaysement garanti.
L'avis de la rédac' : les concurrents de la célèbre série des Total War ne sont pas légions, au point qu'aucun n'a réussit à s'imposer jusqu'ici. Résultats, Creative Assembly commençait à s'endormir sur ses lauriers. Heureusement, Neocore pourrait bien mettre un coup de pied dans la fourmillière avec son prochain 
Lionheart : King's Crusade. Un excellent jeu en devenir qui devrait surprendre les fans du genre. De là à y attribuer le soudain réveil / retour aux sources des Total War ? Quel meilleur compliment de la part de Creative...


Le jeu qui a amélioré ses promesses


- RUSE
Le nouveau STR de référence ? C'est du moins l'ambition de RUSE qui plonge le joueur au cours de la Seconde guerre mondiale qui mêle combats tactiques classiques et gestion originale de ruses de guerre.
Parmi les bons points, on note le fait que l'équipe de développement ait pris en compte les remarques des joueurs de la bêta en retardant la sortie au mois prochain, le temps de corriger certaines faiblesses du jeu (comme le système d'ères technologiques). On en attend beaucoup. Elu meilleur jeu de stratégie du salon par JeuxVideo.com.


Le jeu qui nous a inquiété


- End of Nations
Un principe alléchant mais une mise en application difficile. Développez votre base, gérez votre armée, combattez l'Ordre ou les factions de joueurs, le tout en ligne dans un monde persistant. Si l'aspect communautaire et massivement multijoueur était plus que convainquant, les mécanismes de ce RTS nous ont paru bien simplistes.

- Age of Empires Online
Une partie de Age of Empires qui ne s'arrête jamais. Votre cité est persistante d'une partie sur l'autre, l'économie tourne en votre absence, et dès que vous vous reconnectez, partez à l'aventure au cours de batailles reprenant trait pour trait les précédents Ages. Que demander de plus ? Le jeu sera gratuit mais un ensemble de kits payant seront proposés, sans plus d'informations sur le contenu... Un gros nuage noir en somme.


Le jeu qui nous a cassé les oreilles


- le combo Diablo III - Starcraft II - World of Warcraft Cataclysm rassemblés en un seul point, le stand Blizzard. De la musique épique, des cris, des furieux sur des PC innombrables, des trailers en continu sur deux écrans géants et des centaines de badauds qui regardent. Insupportable.


Le jeu qui a rameuté les foules 


- Starcraft II sur le stand ESL
Prenez un RTS exceptionnel. Ajoutez un tournoi primé, un casting de joueurs impressionnant, saupoudrez d'une foule de curieux, servez bien chaud. Vous obtenez le tournoi Starcraft II qui remplit à raz-bord le stand ESL pourtant immense, une ambiance de fou et une compétition réservant son lot de surprises.


Le jeu qui nous a détendu


- Need for Speed Hot Pursuit
Marre des conducteurs du dimanche et de ce mec qui a manqué de me faire tomber moi et mes affaires sans même s'excuser. Oh, un stand NFS, ça pourrait être marrant... On peut jouer ? D'accord. Du Need For Speed pur jus, fidèle à l'esprit original, excellent pour décompresser un bon coup. Un retour au sources bienvenue, les courses poursuites contre la police et le traffic ont toujours leur charme et... Quoi ? On parle stratégie ici ? Ah pardon.

- Fifa 11
Déjà la référence de la simulation de football sur consoles nouvelle génération, la franchise Fifa s'attaque en 2011 au PC ! Pour la première fois en effet, le jeu utilise le même moteur que sur consoles. Et le résultat est bluffant !
Les mouvements sont beaucoup plus réalistes et les joueurs moins robotisés. Pour les nostalgiques des jeux de foot arcade, un mode de jeu spécial est même prévu dans lequel le tempo de jeu sera plus rapide.
Fifa 11 sera à n'en pas douter l'une des attractions de la rentrée puisqu'il est prévu pour le 16 septembre. Selon JeuxVideo.com, le meilleur jeu de sport présenté à Cologne.


Le jeu que l'on attendait de pied ferme mais qui nous a posé un lapin


- Rulers of Nations / Geopolitical Simulator II
Si les absents ont toujours tort, Eversim ne fait pas exception à la règle.
Le stand du studio de développement français était en effet fermé durant la Gamescom et aucune nouvelle de Rulers of Nations, Geopolitical Simulator II n'a été communiquée.
Simulation politique contemporaine, Rulers of Nations est pourtant attendu au tournant après le prometteur mais archi-buggué Geopolitical Simulator : Mission Président.
Le jeu devait sortir le mois prochain mais le doute est permis.



Nous espérons que vous avez apprécié nos articles autant que nous avons pris plaisir à arpenter le salon. A bientôt sur nos forums !

Par Fernando Torres et Rhysaxiel.

Réseau Gamers et Stratégie. Association Loi 1901 à capacité juridique.
©1998-2017 Réseau Gamers et Stratégie - Tous droits réservés - Mentions légales