Système TeamSpeak du Réseau Jeux-Strategie.com Abonnez-vous à nos flux RSS Mur du Réseau Jeux-Strategie.com
 
- Le NetMagazine des jeux video de stratégie 

Notre Preview de Cities in Motion

Cities in Motion est une simulation de transports à l'échelle urbaine sur PC. Les joueurs gèrent leur compagnie de transports, mettant en place un réseau de transports public à l'aide de nombreux véhicules dont les bus, trams et métros.

En essayant de répondre aux besoin de la population, le joueur doit rentabiliser sa société. Observer les changements, la croissance des villes et leurs mutations ainsi que sa population est la clé du succès.

Principales caractéristiques

- Explorez quatre villes différentes : Berlin, Vienne, Helsinki et Amsterdam
- Engagez vous dans une campagne de 12 scénarii ainsi qu'un mode bac-à-sable où toutes les villes et scénarii sont jouables.
- Des graphismes 3D réalistes et plus de 100 bâtiments différents
- Un éditeur de cartes avancé pour créer vos propres villes
- Immergez vous dans une simulation économique poussée, battez vous contre les banques ou les changements de conjoncture économique
- Jouez 100 ans, de 1920 à 2020, répartis entre quatre ères
- Choisissez entre plus de 30 véhicules différents basés sur des modèles réels de bus, rames de tramway, péniches, hélicoptères et métropolitains, avec une vue souterrains complète.
- Répondez aux besoins des rédisents répartis en sept groupes sociaux différents avec leurs comportements propres.
- Découvrez une simulation urbaine et de transports en temps réel, la population de chaque quartiers se déplaçant entre leur maison, leur travail et les sites de loisirs
- Trois niveaux de difficultés

Présentation de Cities in Motion

Rappelant les simulations Sim City et autres Tycoon, Cities in Motion propose de gérer une compagnie de transport public.
Développé par les finnois de Colossal Games et publié par Paradox Interactive, le jeu propose une grande campagne de cent ans de jeux (depuis les années 1920) avec quatre villes jouables (Helsinki, Vienne, Berlin, Amsterdam). De petits scénarios sont évidemment également proposés.

Dans Cities in Motion, le joueur pourra construire cinq types de transports : les bus, le tram, le métro, les bateaux et les hélicoptères. Certains types sont évidemment découverts avec le temps.
Le joueur, qui a le monopole des transports publics dans sa ville, doit dans la grande campagne enquérir des prêts auprès de banquiers pour mener à bien ses projets. Il peut s'agir non seulement de construire une nouvelle ligne (dont le dessin est semi automatisé) mais également de commander de nouveaux transports.
Tout est en effet lié à un certain calibrage entre rentabilité et qualité du service. Assigner trop de bus à une ligne n'est pas rentable mais ne pas en assigner assez ne satisfera pas les clients !!
Ces clients sont par ailleurs divisés en sept catégories dont les ouvriers, les employés, les retraités, les touristes ou encore les chômeurs. Chacun a ses besoins spécifiques et si les plus riches voudront pouvoir se rendre au musée ou au théâtre dans des transports de qualité et peu encombrés, les ouvriers se contenteront du bus ou du métro pour se rendre à l'usine…s'ils en ont les moyens.
Il est possible d'apercevoir à tout moment sur la carte le niveau de satisfaction d'un client mais également de suivre le trajet de n'importe quel piéton. Ce genre d'"étude démographique" peut se révéler indispensable pour gérer de manière efficace votre compagnie.

Le joueur de Cities in Motion évolue toutefois dans un environnement et doit interagir avec celui-ci. Il devra par conséquent par exemple s'adapter à une dégradation des conditions économiques des habitants (avec notamment la montée du chômage). Celle-ci aura un impact négatif sur les revenus de la compagnie.
Mais le joueur peut non seulement accompagner mais encore favoriser l'expansion économique par le tourisme que les activités de sa compagnie engendreront. Des évènements informent le joueur de la construction de nouveaux bâtiments (un cinéma pourrait bien être construit si la demande des classes moyennes est élevée).
Par ailleurs, les villes changeront d'aspect dans la grande campagne tandis que de nouveaux bâtiments apparaîtront. Une vue aérienne permet d'entrevoir en un coup d'oeil l'ensemble du réseau de transport (complété par une vue du métro).

Enfin, le jeu est conçu pour ne requérir qu'une configuration légère (il devrait pouvoir être joué sur de nombreux ordinateurs portables). Seul un mode solo sera disponible. Si l'on imagine que Cities in Motion constitue ainsi pour Colossal Games un galop d'essai avant un jeu plus ambitieux, il nous laisse toutefois une très bonne impression.
Cities in Motion est prévu pour le courant 2011.

Réseau Gamers et Stratégie. Association Loi 1901 à capacité juridique.
©1998-2017 Réseau Gamers et Stratégie - Tous droits réservés - Mentions légales