Système TeamSpeak du Réseau Jeux-Strategie.com Abonnez-vous à nos flux RSS Mur du Réseau Jeux-Strategie.com
 
- Le NetMagazine des jeux video de stratégie 

Jeudi - Journal de Bord

La journée de Jeudi ne fut pas de tout repos. Loin de là. Outre les innombrables embardées de l'avion, le tumulte des transports parisiens, et la cohue des journalistes, le plus dur était encore à venir.... Jugez plutôt !


4h30 : dans la nuit encore noire, à quelques kilomètres du centre de Toulouse, un téléphone joue la marche de l'enfer. C'est l'Alerte Rouge : l'ignoble machine sans pitié s'évertue à réveiller les deux pauvres rédacteurs que nous sommes. L'oeil encore collant, nous prenons chacun notre tour la direction de la douche pour essayer de nous donner une mine un peu moins cauchemardesque. Puis c'est l'heure du départ vers l'aéroport Toulouse Blagnac où notre avion, un Airbus A319 nous attend impatiemment.

6h25 : après un "Notre père" maladroitement récité, l'avion décolle dans un vrombissement assourdissant. L'engin décolle haut les mains, nous laissant fort généreusement les haut-le-coeur, et prend la direction de Paris, Charles de Gaulles.

7h00 : dans un embrassement saisissant, le soleil se lève enfin. Il était temps que ce fainéant sorte de son lit... Lit que nous avons quitté depuis déjà 2 heures et demi !!

7h50 : l'A319 réalise un atterrissage digne d'un film de James Bond qui nous vaudra un "Je vous salue, Marie" puis file à toute vitesse vers sa zone de stationnement.

8h26 : après 10 minutes d'attente devant les caisses automatiques de la Gare située sous l'aéroport Charles de Gaules, nous obtenons enfin le sésame.... un billet de RER !! La découverte de cette fameuse invention parisienne commence alors. Voilà une scène très émouvante. D'autant plus qu'il nous apparait rapidement à Justicius et moi que notre équipe était attendu. 

9h40 : arrivée à la station "Mairie d'Issy". Le périple est presque terminé. Pensez donc : 1h20 dans les transports en commun parisien. Pour nous, pauvres provinciaux, le choc est rude ! Heureusement, certaines couleurs nous rappellent la chance que nous avons : certains petits suisses élevés à la morue auraient bien voulu nous suivre.



9h50 : impossible de rater l'hôtel. Il est situé pile poil devant la bouche de métro et arbore fièrement une grande enseigne où l'on peut lire "'Hôtel Idéal" (nom éhontément exagéré, croyez nous !). Le temps de signaler notre arrivée, de lâcher une partie de nos encombrants bagages (tout l'appareillage électronique devant suivre dans nos sacs à dos.) et nous revoilà reparti. Direction le festival, cette fois.

10h10 : sur la brochure, ils disaient "Hôtel agréable, près Portes de Paris". En réalité, il fallait comprendre "à 25 minutes à pied du Parc des Expositions". Mais, en bon provinciaux que nous sommes, la marche ne nous fait pas peur. Alors, on en profite pour commencer directement le travail (merci l'Iphone !).

10h30 : nous arrivons enfin devant le Pavillon 4 de la Porte de Versailles. L'esplanade est déjà pleine de journalistes en ébullition, près à se ruer vers la toute petite porte d'entrée VIP. Il faudra attendre encore un bon quart d'heure pour qu'enfin les portes s'ouvrent, amorçant dès lors une cohue digne d'un restaurant universitaire à 12h30. Finalement, plus de peur que de mal : nous obtenons nos précieux bracelets rouge, très saillant, qui vont nous permettre de fureter un peu partout (sans parler que pour draguer les charmantes hôtesses, y'a rien de mieux !).



11h : ca y est. Nous entrons enfin dans le Pavillon 4 et découvrons sous nos yeux ébahis le hall rempli d'affiches voyantes, de spots aveuglants et de baffles crachant l'enfer. La première impression qui vient à l'esprit, c'est "Wow" (non pas le jeu !). Puis vient le contre-coup : "C'est tout ?". Ben oui, c'est pas si grand que ça et pour nous amateurs de jeux de stratégie, y' pas grand chose à se mettre sous la dent. D'autant qu'un rapide coup d'oeil au plan du salon, confirme nos pires craintes : Supreme Commander 2, le joyau de Chris Taylor ne sera pas présent, Square Enix ayant annulé au dernier moment sa participation.

11h15 : nos premiers pas nous amènent machinalement vers le stand d'Ubisoft où leur dernier jeu de stratégie, R.U.S.E se paye une place de choix parmi les Assasin's Creed 2 et autre Splinter Cell. Le long et difficile travail du rédacteur commence alors : regarder, photographier, interroger les animateurs, se faire expliquer la bête et, bien sûr, y jouer de longues minutes. Que c'est dur. D'autant qu'ici, en exclusivité pour ce salon, le STR se dévoile par le biais de deux tables/écrans tactiles. Et si la prise en main n'est pas des plus intuitives, force est de constater que le résultat est assez impressionnant (mais loin d'être parfait quand même).

12h : sous les conseils du responsable marketing Ubisoft France, nous prenons la direction du stand Intel où, sous pretexte de tester la surpuissance de leurs derniers processeurs i7, nous aurons le loisir de jouer de longues minutes à la version PC du jeu. Et là, plus de doute possible : le jeu s'annonce comme une bombe même s'il ne plaira pas forcement aux inconditionnels de la simulation et des jeux complexes.

12h50 : après tant de travail, et deux victoires pour une défaite sur R.U.S.E pour votre serviteur, il est temps d'aller nourrir autre chose que nos yeux. Direction donc la sandwicherie pour se remplir l'estomac. Mais là, c'est surtout un coup de poing en pleine figure que nous allons prendre : plus de 5 euros le sandwich, 3 le dessert et 3,50 la canette de soda ! Le double de ce qu'on trouve dans le commerce.!

13h10 : un sandwich jambon-fromage dans une main et un orangina dans l'autre, nous partons découvrir le nouveau Assassin's Creed II. Réalisée sur un écran de près d'1m50 de diagonale, la présentation est particulièrement intéressante et confirme bien que les développeurs ont pris en considération les différentes critiques adressées au premier opus, en rendant celui-ci moins répétitif.

14h : nous allons à la salle presse. N'allez pas croire qu'il s'agit de s'y reposer. Il nous faut rédiger les News de la journée, regarder les photos et les vidéos réalisées et faire un premier point sur les stands. Sans parler du rapport complet que notre chef attend de nous !

16h : le travail de rédaction enfin terminé, nous pouvons sortir à nouveau et arpenter le coeur léger les différents stands.

16h20 : nous nous arrêtons devant le stand de Focus Interactive qui est venu avec deux des jeux qu'il édite : Cities XL et Blood Bowl. D'humeur belliqueuse, nous décidons de commencer par ce-dernier. Nous y découvrons en libre accès la nouvelle race qui sera disponible en téléchargement gratuit d'ici la fin de l'année : les Elfes Noirs. Nous en profitons pour mettre tout cela en vidéo, afin de satisfaire la curiosité sans limite de nos chers lecteurs.

16h50 : plus loin, une jolie hôtesse nous propose d'assister à la présentation de Aliens vs Prédator, 3e jeu du nom qui sortira en 2010 sur les consoles de dernière génération ainsi que sur PC. Le jeu s'annonce plutôt sympathique et sera donc à surveiller de près.

17h20 : c'est cette fois au tour d'Avatar - Le Jeu, de se dévoiler par le biais d'une petite démonstration, en 3D s'il vous plait. Certainement le jeu le moins impressionnant en terme de gameplay, même si graphiquement, il fait particulièrement honneur au film de James Cameron.

17h50 : c'est l'heure de la pause. Et pour ce faire, quoi de mieux qu'un petit massacre en règle de quelques zombies à Left 4 Dead 2. Malheureusement, malgré 3 tentatives et l'aide d'un animateur, nous ne parviendrons pas à terminer le niveau. Nous en concluons que dans le cas d'un FPS, rien ne vaut le bon vieux couple clavier/souris.

18h30 : devant l'insistance d'un animateur, votre serviteur se voit contraint de tester Uncharted 2. Le jeu semble plutôt efficace dans sa mise en scène et sa réalisation graphique mais encore une fois les contrôles via le Pad ne se marrie que difficilement à un Shooter à la 3e personne (faut quand même souligner mon inexpérience totale en terme de console !!).

19h : voilà le salon va fermer ses portes d'ici quelques minutes et il est temps pour nous de revenir à l'hôtel. Faut dire que la fatigue nous a bien rattrapé et que la seule chose qui hante désormais notre esprit, c'est un bon repas et un lit douillet.

19h40 : malheureusement, à défaut d'un bon repas, c'est un Mc Donald qui nous attend. Qui plus est, à cause d'une erreur d'interprétation sur l'Iphone, nous voilà embarqué dans un long trajet vers le restaurant qui est à Convention... soit à l'opposé de notre Hôtel alors que, nous l'apprendrons plus tard, un autre Mc Do se tenait à quelques pas de l'hôtel !

20h40 : éreintés et pressés d'en finir (avec la journée, hein !), nous regagnons enfin l'Hôtel. Notre chambre se révèle assez petite et offre une superbe vue sur un boulevard bruillant et un hospice délabré pour, je cite, "Vieillards". Charmant !

21h : le dur métier de rédacteur est sans pitié. Beaucoup de travail nous attend et notre délicieux repos devra donc attendre. Il nous faut encore envoyer à nos collaborateurs de JS, toutes les photos, vidéos et autres remarques pertinentes. Catastrophe !!! Le WiFI de l'hôtel est libre d'accès mais..... digne de la préhistoire et des vieux modems 56k ! Impossible d'uploader quoique ce soit. Mais comme il y a toujours du positif dans le pire de malheur, cela va nous permettre d'aller au lit plus tôt.

21h35 : nous terminons la consultation des forums et les discussions via MSN, toujours grâce à ce bon vieux Iphone. Puis nous nous préparons à aller au lit.

22h : extinction des feux. Nous nous endormons, la tête pleins d'images d'hôtesses en tenues légères, de jeux excitants et de spots aveuglants. 


A demain pour d'autres aventures !


Réseau Gamers et Stratégie. Association Loi 1901 à capacité juridique.
©1998-2017 Réseau Gamers et Stratégie - Tous droits réservés - Mentions légales