Système TeamSpeak du Réseau Jeux-Strategie.com Abonnez-vous à nos flux RSS Mur du Réseau Jeux-Strategie.com
 
- Le NetMagazine des jeux video de stratégie 

Res Publica annoncé

Par Johan

Res Publica, un DLC mineur pour juillet.

Alors, c'est quoi ?

Je vais en parler dans quelques minutes,dans le stream en direct.

Pour faire simple : c'est beaucoup d'idées que moi, Wiz et Rufo avions, et que nous voulions intégrer dans le jeu, sans pouvoir le faire pour des questions de temps ou de budget. Donc, pendant que le reste de l'équipe était occupé à corriger les bugs, on s'est amusés, et j'ai pu refaire du coooode .

Cela va ajouter des mécanismes pour la Pologne, les Pays-Bas, Venise, Gênes, la Hanse, etc.

Bon, c'est ma dernière édition du post, faut quand même pas abuser...

Voilà une partie des nouveautés présentées par le Stream et reprises sur le forum Paradox :

+ Les doctrines humanistes constituent un nouvel ensemble de doctrines administratives, ajoutant plus de tolérance ;

+ Les doctrines religieuses n'ont plus de tolérance, et se concentrent pour l'essentiel sur la conversion, ainsi peut-être que sur la conversion religieuse ;

+ Les doctrines navales relèvent désormais du domaine militaire, et il y a désormais un ensemble de doctrines maritimes dans le domaine diplomatique ;

+ Les monarchies électives (par ex. la Pologne) disposeront désormais du moyen d'inviter les dynasties régnantes à présenter un candidat au trône; en cas d'élection du candidat, cela permet des bonus non négligeables (cf. la copie d'écran plus bas) ;

+ De façon générale, ajout de factions pour les républiques, et donc accroissement du nombre d'événements liés aux républiques ;

+ Les Provinces-Unies, en particulier, constituent désormais un intermédiaire intéressant entre monarchies et républiques, par le biais de factions qui lui sont propres ;

+ Si les traditions républicaines chutent trop, le pays ne devient plus automatiquement une monarchie : le nouveau régime politique est une dictature républicaine, où le dirigeant règne à vie. Avec des traditions républicaines élevées, cela redevient une république, mais si elles sont toujours trop basses, cela forme une monarchie ;

+ Les républiques marchandes peuvent construire des comptoirs commerciaux, qui fournissent des bonus importants (un comptoir par nœud commercial) ;

+ Les effectifs sont désormais liés aux technologiques, et non plus à la valeur fiscale de base ;

+ L'intérêt national laisse choisir une partie des capacités du monarque, pour une durée de 25 ans (tout n'a pas été très bien développé à ce propos dans le stream, semble-t-il, donc pour l'instant motus et bouche cousue).

Et les premiers aperçus, venus tout droit du Paradox Shop:

YQPEIjZ.jpg

Intérêt pour Brunswick ---- Pour autant que tout le monde s'en souvienne, Brunswick a toujours été une plaque-tournante commerciale d'importance internationale. Toutefois, les raisons de ce succès suscitent le débat. Récemment, des théoriciens s'étant intéressé à l'économie de la région ont prétendu que le régime républicain expliquait en partie la prospérité de la province, suggérant de la sorte que, avec un environnement politique adéquat, cette prospérité pourrait se répandre dans tout Pays-Bas.
A : La conclusion est évidente
B : Leurs intérêts ne sont pas forcément ceux des autres

M54s8bL.jpg

Les succès de la République ---- Les républicains se sont renforcé ces derniers temps. Cela ne peut être interprété que comme la preuve que la République est faite pour durer. Il n'y a que le fait que nous vivions au sein d'une fédération de provinces qui peut expliquer les succès de Pays-Bas, son économie florissante et son administration si performante.

En abandonnant une partie du contrôle dictatorial auquel les rois de jadis accordaient tant d'importance, nous sommes parvenus à faire des choses qui leur auraient été impossibles. Aussi est-il temps de montrer la confiance que nous avons en ces idées républicaines : renonçons à une partie de notre pouvoir pour accroître encore les libertés.
A : Cela témoigne de la grandeur de Pays-Bas
B : Les idéaux républicains le méritent bien

vI9QqMo.jpg

Commerce avec un rival ---- Nous sommes ouverts au commerce avec tout le monde, à tout le moins tant que nous pouvons en garder le contrôle. Mais les affaires que nous pouvons ainsi conclure ou non font parfois l'objet de controverses. Et, comme pour la plupart des questions sujettes à débat au sein de la République, cela a effectivement viré à la controverse.

Des négociants ont commencé à commercer en des termes tout à fait amicaux avec ceux de l'un de nos rivaux, prétendant que c'était nécessaire, quels que soient les désaccords d'ordre politiques entre nos gouvernements réciproques. La noblesse, elle, trouve tout cela très douteux, et demande à ce qu'il soit immédiatement mis un terme à ces échanges.
A : Coupons tout lien avec ces butors
B : Nous ne pouvons nous permettre de couper tout lien avec ces butors

xSqOw30.jpg

Soutenir un candidat

Souhaitez-vous envoyer un diplomate soutenir un candidat de notre dynastie au trône de République des Deux-Nations ?

Chaque mois, ce diplomate améliorera les chances de notre candidat, notamment en fonction de notre réputation diplomatique. Si nous parvenons à faire élire notre parent, nous obtiendrons l'équivalent de 2 ans de ses puissances de dirigeant et de son


RETOUR INDEX

Réseau Gamers et Stratégie. Association Loi 1901 à capacité juridique.
©1998-2017 Réseau Gamers et Stratégie - Tous droits réservés - Mentions légales