Système TeamSpeak du Réseau Jeux-Strategie.com Abonnez-vous à nos flux RSS Mur du Réseau Jeux-Strategie.com
 
- Le NetMagazine des jeux video de stratégie 

Preview de DoW: Winter Assault

Créé le : 16/8/2005
Edition du : 16/8/2005
Auteur : Argasm


DAWN OF WAR : WINTER ASSAULT
La Garde Impériale débarque

 

 Il se sera passé étonnamment peu de temps entre la sortie de DoW et de son extension. Pourtant rien ne semblait vouloir précipiter les choses en dehors de l'attente des joueurs, Dawn of War ayant même été inscrit dans la liste des jeux de la compétition World Cyber Games à la grande fierté de Relic. Que nous propose donc Winter Assault...



L'élément le plus notable de WA est l'introduction d'une nouvelle race jouable : la Garde impériale. Pour ceux qui ne connaissent pas le monde de Warhammer 40k, la Garde Impériale est l'armée régulière de l'Imperium dont les Space Marines sont les troupes d'élite.

Ses troupes de base sont donc composées d'humains tout ce qu'il y a de plus normaux. Équipés de fusils laser, de lance-grenades et de fusils à plasma les gardes impériaux sont très efficaces au tir mais absolument pas au corps à corps. De plus leur moral est ridiculement bas, pour palier à cela, la Garde Impériale possède des commissaires impériaux, version futuriste des commissaires politiques qui, si l'on développe le décret approprié (par le biais d'une technologie), abattrons tout fuyard sur le champ. Conséquemment, ayant plus peur de leur chef que de leurs ennemis, ils montreront beaucoup plus de courage.

La Garde Impériale possède tout de même des escouades spéciales. L'escouade de commandement dont le personnage central est un capitaine impérial (orienté corps à corps) auquel on pourra adjoindre un (ou des) commissaires impériaux, un psyker, un prêtre et (ou) un assassin. Viennent ensuite les escouades d'Ogryns, monstres extrêmement forts au corps à corps et à distance (bien que très imprécis). Et enfin les Karskins qui sont en quelque sorte des gardes impériaux d'élite extrêmement doués pour le tir.

Le dernier atout de la garde impériale sont ses véhicules dévastateurs allant du tank à l'artillerie. Citons entre autres le Hellhound, char lance-flamme extrêmement efficace contre l'infanterie ou les Chimères, transports de troupes armés pouvant véhiculer jusqu'à trois escouades en même temps, le tout très rapidement. Au final, pour ne pas être en reste avec les autres races, la Garde Impériale possède sa propre super unité : le char Baneblade, véritable monstruosité chenillée possédant une vingtaine de canons dont un tout particulièrement très puissant (si si), qui peut balayer n'importe quel type d'escouade en moins de temps qu'il n'en faut pour le dire.

La Garde Impériale est donc particulièrement adaptée à un style de jeu défensif et convient donc tout à fait aux débutants. Il s'agit d'ailleurs d’une des raisons qui a poussé Relic à choisir celle-ci.

 

 

Quelques éléments supplémentaires sont apportés au jeu ; chacune des races du premier opus se voit donc le plaisir de bénéficier d'une troupe supplémentaire : chapelain pour les Space Marines, berserkers de Khorne pour le Chaos, Firedragon pour les Eldars et enfin Mega-Armored Nob pour les Orks.

L'ensemble des arbres technologiques a été revisité afin de permettre à certaines unités peu utilisées de connaître la gloire du champ de bataille ainsi que de donner plus d'impact aux décisions technologiques des joueurs.

Une autre bonne nouvelle se situe au niveau des campagnes, car il y en a désormais deux ! Une pour les forces de "l'Ordre" (Spaces Marines, Eldars, Garde Impériale) et une pour celles du "Désordre" (Chaos et Orks). De plus les campagnes ne seront pas linéaires, le joueur aura des choix à faire dont celui, à la toute fin, de choisir l'armée grâce a laquelle il terminera la campagne.
Au niveau du multijoueur, des options ont été ajoutées : mode "observation", listes d'amis, les lobby DoW et WA seront séparés,…

Le moteur graphique sans avoir été amélioré (il n'en a pas franchement besoin) se voit mieux exploité. On pourra par exemple choisir de laisser les cadavres et les impacts affichés pendant la partie (sans que cela n’affecte le gameplay), ce qui permettra de bien se rendre compte à quel point ce jeu est plaisamment violent.

Au final Dawn of War : Winter Assault est une extension très réussie. L'ajout d'une armée permettant une véritable tactique défensive est un plus indéniable qui maintient DoW dans son originalité. Des petites choses supplémentaires auraient été les bienvenues pour les autres armées qui ne voient finalement pas énormément de changement dans ce qu'elles pourront faire mais gageons que Winter Assault saura séduire tous les fans de Dawn Of War.

Réseau Gamers et Stratégie. Association Loi 1901 à capacité juridique.
©1998-2017 Réseau Gamers et Stratégie - Tous droits réservés - Mentions légales