Système TeamSpeak du Réseau Jeux-Strategie.com Abonnez-vous à nos flux RSS Mur du Réseau Jeux-Strategie.com
 
- Le NetMagazine des jeux video de stratégie 

Micromania Games Show 2006

Par Sharkoux_ - Edition du : Tuesday 17 September 2013 - Créé le : Tuesday 07 November 2006

Cela fait quelques années que Micromania, la marque de magasins de jeux vidéo, organise son propre salon du jeu vidéo sur Paris à chaque rentrée. Le « Micromania Games Show 2006 », puisque c’est son nom, s’est déroulé du vendredi 27 au mardi 31 octobre dans le Hall 8 du Parc des Expositions et a été ce qu’on pourrait appeler « la plus joyeuse sauterie next-gen française de l‘année».

Gear of War
Gear of War (X-Box 360)

En effet, pour les chanceux qui auraient réussis à avoir quelques unes des rares places vendues en magasin ou qui auraient été tirés au sort parmi les clients golds de Micromania, toutes les consoles next-gen étaient au rendez-vous accompagnées des futurs hits saison Hiver 2006/2007! Ainsi les stands Sony, Microsoft et Nintendo ont proposé à des joueurs en extase d’essayer leurs toutes dernières consoles répondant aux doux noms de Playstation 3, X-Box 360, Wii, Nintendo DS et PsP sur des jeux comme Red Still, Need for Speed Carbon ou Gears of War!

Un événement immanquable pour l’équipe de Jeux Stratégie.com qui a décidé d’envoyer un reporter sur place. C’est donc avec une joie non dissimulée que j’ai arpenté les allées du salon lundi dernier et que j’ai testé toutes ses petites merveilles en gardant à l’esprit ma mission première : trouver de la news fraîche pour le monde des jeux de stratégie.

" Ma mission première :
trouver de la news
fraîche pour le monde
des jeux de stratégie. "

*Jour H, heure J (ou inversement)*

Lundi matin, 9h. Ouverture des portes, c’est la ruade, l’escarmouche que dis-je, une bataille rangée ! Les nouveaux visiteurs courent un peu partout à la recherche d’une borne jouable qu’ils ne lâcheront plus jusqu’à la fin et les habitués, venus la veille ou l’avant veille, se rendent directement sur leurs stands préférés. Quant à moi, après avoir fait la queue pendant une bonne dizaine de minutes pour récupérer un ticket me permettant d’accéder aux stands PS3 et Wii (et cela seulement à une heure précise de la journée),  je décide de faire le salon dans l’ordre et me dirige vers le stand PSP situé à l’entré même. Je lamine rapidement quelques guerriers sur le très beau « Tekken 5 : Dark Resurrection » avant d’enchaîner les parties contre d’autres joueurs grâce au port infrarouge de la console Sony. Quelques minutes après je ne résiste pas à la tentation d’essayer le très attendu « Killzone : Libération » . Certes assez joli, la prise en main laisse à désirer et me voilà parti essayer d’autres jeux de la gamme PSP comme « GTA : Vice-City Stories » , « Moto GP » et « Locoroco » , un petit jeu sympathique où vous devez faire traverser des niveaux bourrés de pièges et d’obstacles à une boule de pâte à modeler.

LocoRoco
LocoRoco (PSP)

Plus loin, une jolie présentatrice me fait essayer guitare en main le jeu homonyme « Guitar Hero » puis m’emmène faire une partie de « Buzz : le grand Quiz » . Je repars les bras chargés de goodies et dis avec regret au revoir à ma jolie présentatrice.

*Faites la guerre, pas l’amour*

Je trouve consolation sur l'autre stand de Sony qui propose une dizaine de bornes PS2 pour jouer à « Call of Duty 3 » dans un décor digne du meilleur surplus de l’armée. Malheureusement je désenchante vite devant ce nouvel opus de la série : des graphismes indignes de la PS2, des modes de jeu identiques à « Call of Duty » second du nom et aucune nouveauté pour rompre la monotonie des missions pourtant originales comme une traversée de la Normandie avec les jeeps des commandos SAS. Même les phases de corps à corps, qui semblent une très bonne idée sur le papier, sont totalement scriptées et vous demanderont seulement d’appuyer plusieurs fois sur différents boutons. A noter que vous pourrez quand même foncer sur un ennemi pour lui donner un coup de fusil.

Call of Duty 3
Call of Duty 3 (PS2)

Je pars donc sur le stand Microsoft pour tester ce même jeu mais sur la X-Box 360 cette fois et j’arrive rapidement au même constat : graphismes certes améliorés surtout au niveau des explosions, de la verdure et du beau temps mais finalement un jeu identique à « Call of Duty 2 ». Quelques nouveautés tout de même : les missions de libération de Paris vous feront revivre les plus grandes heures de « Medal of Honor : Résistance ».

Call of Duty 3
Call of Duty 3 (X-Box 360)

C’est finalement « F.E.A.R. » qui me fera la plus grande impression notamment grâce à la très bonne utilisation des capacités de la X-Box 360 à fournir des effets d’ombres et de lumières très réalistes sans jamais faire ralentir l’action. Et quelle action mes amis ! Des soldats invisibles se cachant dans l’ombre d’une pièce pour mieux vous surprendre, des fantômes qui vous attendent au détour d’un couloir et une bande son terrifiante à souhait.

" Les missions de libération
de Paris vous feront revivre
les plus grandes heures de
« Medal of Honor : Résistance » "

*Comment ça "Resistance : Fall of Man" ce n’est pas un jeu de stratégie?*

Il est midi quand je me rends compte que je n’ai pas trouvé beaucoup d’informations pour les lecteurs de Jeux-Stratégie.com, alors je laisse de côté ma partie de « Resistance : Fall of Man » (PS3) et je me dirige vers le stand Electronic Arts. Après 1h30 d’attente je parviens enfin à voir une vidéo de « Spore » assez rigolote qui annonce la sortie imminente (1er trimestre 2007) de la version PC ainsi qu’une adaptation prévue pour les consoles X-Box 360 et Wii. J’en profite aussi pour jouer à « Crysis » , ou pour être plus précis, pour démolir morceau par morceau l’intégralité du décor. Niveau interaction, on peut dire que l’équipe de E.A. a fait très fort!

Spore
Spore (PC)

Je pars ensuite à la recherche des W.C. et tombe par hasard sur une version jouable de « Medieval II : Total War » (PC) me faisant oublier mes problèmes de vessie. Ce nouvel opus de la série éditée par Sega reprend les meilleurs éléments de « Medieval : Total War » et « Rome : Total War » : Une phase wargame qui permet de diriger sa nation , ses villes, le déplacement de ses armées et les relations diplomatiques avec les autres peuples, les divers nobles vivant sur votre territoire et bien sûr avec le Vatican qui viendra mettre son grain de sel en vous obligeant par exemple à vous lancer dans une croisade. Vient ensuite une phase de combats superbes grâce au nouveau moteur 3D qui donne un côté spectaculaire aux batailles rangées qui vous permet d’aligner jusqu’à 10.000 hommes dans des décors très réalistes.

Medevial II : Total War
Medevial II : Total War (PC)

Je finis la journée sur le stand Nintendo ou je joue, bouge, remue, gesticule sur les bornes Wii qui proposent de jouer à « Red Still » , « Rayman contre les Lapins Crétins » , « The Legend of Zelda : Twilight Princess » , « Wii Sport » et bien d’autres encore. Je passe en coups de vent prêt des bornes DS avant de tomber sur « Age of Empires : The Age Of Kings DS ». D’abord dubitatif sur cette adaptation du célèbre jeu de Ensemble Studios, je tombe finalement sous le charme notamment grâce à l’utilisation très intelligente de l’écran tactile qui remplace la souris, une adaptation assez fidèle du jeu PC agrémentée de tout un tas de nouveautés comme des événements aléatoires (peste, malédictions etc.) ou un réalisme surprenant (des archers inefficaces en forêt).

Age of Empires : Age of Kings
Age of Empires : Age of Kings (DS)

*Non, je ne veux pas m’en aller!*

Nombreux furent ceux qui tentèrent de s’enchaîner sur les stands mais finalement il a bien fallu partir à la fermeture, aux environs de 19h. Cette édition 2006 a tenu toutes ses promesses avec la Playstation 3 et la Wii pour la première fois jouable, une surenchère de (très) grands jeux, des images pleins les yeux bref un grand cru qui laisse deviner un avenir radieux pour les jeux en général mais aussi pour les jeux de stratégie, un avenir sous le signe de "l'interactivité".

Réseau Gamers et Stratégie. Association Loi 1901 à capacité juridique.
©1998-2017 Réseau Gamers et Stratégie - Tous droits réservés - Mentions légales