Système TeamSpeak du Réseau Jeux-Strategie.com Abonnez-vous à nos flux RSS Mur du Réseau Jeux-Strategie.com
 
- Le NetMagazine des jeux video de stratégie 

Interview exclusive Heroes of Annihilated Empires

Créé le : 20/10/2004
Edition du : 27/10/2004
Auteur : Pmh


                    



Il y a quelques semaines, le site officiel de GSC Games, studio de développement très réputé pour être le papa de Cossacks et American Conquest, nous annonçait la venue d'un heureux événement. Baptisé Heroes of Annihilated Empires (HoAE), ce futur titre mélangera STR et RPG (jeu de rôle) dans un univers fantastique.

M. Alexey Savchenko, chargé des relations publiques, a bien voulu répondre à nos questions. Voici le fruit de notre entretien.


Jeux-Strategie- Heroes of Annihilated Empires se déroule dans une ambiance Heroic Fantasy. Ce genre d'univers nécessite d'être très fouillé, avec une histoire, une géographie. Qu’en est-il pour HoAE ?


Alexey Savchenko- Oui, il est vrai que HoAE se déroule dans un univers fantastique très détaillé. Le monde d’En’liad a sa propre histoire, ses légendes et contes du passé, son futur dans les prophéties et son présent qui peut changer le cours de toutes choses. Je peux même dire que ça va changer.


JS- Le jeu offre la possibilité de jouer six races. Quelles sont-elles et quels sont leurs avantages et inconvénients ?


AS- Il y a les druides, les morts-vivants, le peuple des glaces, les humains, les nains et les démons. Ces races sont complètement différentes : en choisissant l’une d’entre elles vous choisissez le gameplay avec lequel vous voulez aborder le jeu. Il serait trop injuste de tout révéler tout de suite sur chacune des races. Concentrons-nous donc sur deux d’entre elles, celles qui seront présentées dans la première partie du jeu. En effet, HoAE sera une trilogie, donc les quatre autres races, présentes néanmoins dans le premier opus, seront présentées dans les campagnes des deux suites prévues.

Les druides sont les protecteurs de la nature et habitent dans les vertes forêts d’En’liad. Cette race regroupe des elfes, des sorciers, des fées, des licornes ainsi que diverses tribus. Elle a une grande connaissance de la magie de la nature, orientée vers l’augmentation de la défense et de l’attaque de vos unités, la ruse et l’invocation de grosses bébêtes (NdlR : big-fat-boys dans le texte).

Les Morts-vivants combinent les créatures mortes les plus terrifiantes et les plus inimaginables possibles : des squelettes aux puissants liches ou dragons. Perfides, ils sont doués pour la magie noire.


   

De sublimes décors


JS- En ce moment, le marché du STR est « envahi » par l’Heroic Fantasy. En quoi HoAE se démarque-t-il des autres ?


AS- Nous avons parfaitement compris le fait mentionné mais, en même temps, nous sommes sûrs que HoAE trouvera ses fans.


JS- Les chiffres que vous nous donnez sont assez impressionnants : 64 000 unités à l’écran, 6 races, 100 unités différentes, 70 bâtiments, 50 objets magiques, 100 sorts… Le joueur ne sera-t-il pas un peu perdu ?


AS- Le joueur était-il perdu dans Cossacks ? En outre, tous ces éléments seront séparés entre les races et accessibles au joueur progressivement.

Nous avons beaucoup appris de nos jeux de stratégie passés donc je peux vous assurer que tout dans HoAE sera à la bonne place et qu’à aucun moment le joueur ne se demandera : « Mais que diable dois-je faire ici ? ».


JS- HoAE est un mélange de STR et de RPG, on verra donc l’apparition de héros. Quel sera leur rôle ? Quelles caractéristiques auront-ils ? Comment les obtenir en partie ?


AS- Et bien, les héros sont des héros. Ils vous guident à travers le jeu et écrivent un morceau de l’Histoire. On ne peut avoir qu’un seul héros par mission dans la campagne. Il y en a trois par race et chacun a ses propres points forts et points faibles. Dans le mode multijoueur, vous choisirez votre héros, tandis que dans la campagne, vous suivrez un héros donné en améliorant ses caractéristiques.  


Des unités géantes


JS- La gestion de l’économie aura-t-elle une place importante dans le jeu ? Ou alors sera-t-il plus axé sur la microgestion des unités militaires ?


AS- Il y aura beaucoup de missions dans lesquelles vous devrez développer votre base afin de produire une armée gigantesque. On peut donc dire que oui, il y a un aspect économique important mais il est, hum…, optionnel.

Le joueur pourra choisir soit de se concentrer sur l’amélioration de son héros, soit sur la création ou la location des compagnies expérimentées, afin de mener sa race vers la victoire en attaquant des points stratégiques.

Sur ce point-ci, HoAE offrira de nombreuses options.   


JS- Parlons un peu de la campagne solo. Quelle histoire nous fait-elle vivre ? Combien de missions contient-elle ? Y aura t il des vidéos de transition de haute qualité ? D’autres surprises ?


AS- Il y aura environ 15 missions par nation avec des objectifs différents, de l’habituelle destruction de base jusqu’à la surveillance soignée d’un secteur, en passant par l’escorte d’un héros important, la défense d’une cité ou encore l’accomplissement d’une quête.

Les possibilités stratégiques et tactiques seront nombreuses. Vous pourrez choisir différents types de jeu, dépendant de la spécificité d’un héros ou d’une unité. Par exemple, vous pourrez opter pour un rush (NdlR : attaque précoce) ou pour un boom (NdlR : développement économique), pour la magie ou pour les épées… L’environnement est extrêmement interactif, avec des arbres magiques, des unités neutres, des maisons d’ermites, des mines abandonnées et beaucoup d’autres choses encore…

D’autre part, la campagne comprendra de nombreuses vidéos utilisant le moteur graphique du jeu ainsi qu’environ 5 ou 7 vidéos de haute qualité pour chaque opus. D’autres éléments permettront au joueur de vivre ce qui se passe à l’écran de la manière la plus intéressante et la plus esthétique possible.

Du côté des surprises, vous pouvez compter sur moi, il y en aura beaucoup.  


JS- HoAE est sensé être le premier opus d’une trilogie. Se déroulera-t-elle dans le même univers fantastique ? Sous quelle forme se présenteront les deux autres opus : une extension ou un jeu complet (se suffisant à lui même) ?


AS- Le jeu se déroulera dans le même univers fantastique. Cependant, En’liad est gigantesque et chaque race a son propre monde de tous les points de vue : de son ambiance graphique jusqu’à sa manière de penser.

Les prochains opus ne seront ni des extensions ni des jeux complets, mais des suites logiques et naturelles de l’histoire. Comme dans un livre…


  

Des armées gigantesques


JS- Le mode multi joue une grande part dans le succès d’un STR. Comment se déroulera une partie d’HoAE ? Quels modes de jeu seront disponibles ? Un serveur sera-t-il intégré au jeu ?


AS- Le multi utilisera le même système que Cossacks : jusqu’à 7 joueurs, mode coopératif, plusieurs cartes, jouable en LAN et sur Internet. Il y aura peut-être d’autres modes de jeu mais nous en reparlerons un peu plus tard…


JS- Pouvez-vous nous parler un peu du moteur graphique de HoAE?


AS- Bien sûr. Le moteur graphique que nous utilisons est celui de Cossacks II : Napoleonic Wars mais très amélioré et intégrant des possibilités 3D. En mélangeant une grande quantité d’unités très détaillées en 2D, réalisées avec l’aide de nouvelles technologies que nous avons développées, avec de grandes unités en 3D comme les dragons, nous avons réussi à montrer la véritable importance et beauté des batailles épiques dans un monde fantastique. Le paysage et les bâtiments sont aussi en 3D.

Cette combinaison permet de créer l’illusion d’une 3D très détaillée, ce qui aurait été impossible en utilisant seulement des technologies 3D.


JS- Où en est l’avancement du jeu ? Une date de sortie est-elle prévue ? Une démo ou une version beta sera-t-elle disponible avant la sortie du jeu ?


AS- Le jeu est fini à environ 30%. Il sera publié à l’automne de l’année prochaine et chaque partie de la trilogie sortira à 6 mois d’intervalle.

Nous réfléchissons encore à l’éventualité d’une démo ou d’une version beta et si la décision prise est positive, nous ne manquerons pas de le faire savoir.


JS- Pour finir, avez-vous quelque chose à ajouter ?


AS- Que puis-je dire de plus ? Le jeu que nous développons est un conte de fée qui rappelle une certaine atmosphère d’enfance. Nous essayons de créer quelque chose qui placera le joueur dans le rôle qu’il a toujours voulu tenir. Être le héros...


JS- Merci beaucoup pour le temps accordé. 

Réseau Gamers et Stratégie. Association Loi 1901 à capacité juridique.
©1998-2017 Réseau Gamers et Stratégie - Tous droits réservés - Mentions légales