Système TeamSpeak du Réseau Jeux-Strategie.com Abonnez-vous à nos flux RSS Mur du Réseau Jeux-Strategie.com
 
- Le NetMagazine des jeux video de stratégie 

Caesar IV - Premières informations

Par Spire - Edition du : Sunday 15 September 2013 - Créé le : Monday 24 April 2006

Caesar IV



Jusque-là discret, Caesar IV a récemment beaucoup fait parler de lui. Il semblerait qu'à quelques jours de l'E3, les développeurs de Tilted Mill Entertainement semblent plus enclins à divulguer quelques informations, tout en en gardant suffisamment pour faire saliver les inconditionnels.

Comme promis, Caesar IV reprend les ingrédients qui ont fait le succès de ses prédécesseurs.
Gestion des affaires de la Cité, extension de la ville, contentement de la population...ce sont autant de facteurs qu'il faudra prendre en compte dans Caesar IV, et ainsi montrer toute l'étendue de votre talent. Un talent qui sera mis à rude épreuve, les missions que vous confiera César s'avérant assez variées. Un vent de nostalgie a d'ailleurs dû souffler sur le studio à l'heure où elles furent imaginées, car elles reprennent, à quelques exceptions près, celles que l'on connaissait déjà dans les précédents opus - Pharaon, entre autres, quand Tilted Mill était encore Impressions Games - : produire une certaine quantité de ressources, verser un tribut d'une somme variable, ou bâtir une immense ville ou un monument à la gloire de Rome.

Caesar IV

Cliquez sur l'image pour l'agrandir



Caesar IV mise également sur le réalisme, les différentes classes de citoyens étant calquées sur celles de la Rome Antique. Dans le jeu, elles seront donc au nombre de 3, dont seuls les noms anglais sont actuellement connus :
- les Plebians, qui constitueront la majeure partie de la population qui n'aura pas d'énormes besoins. Ils seront la main-d'oeuvre et la base de toute cité romaine ;
-les Equites, qui accompliront les tâches les plus intellectuelles, dont une très importante, le commerce ;
-les Patricians, qui semblent être l'équivalent des Nobles : ils ne contribuent aucunement à produire de la richesse, mais leur simple présence contribue à son prestige. Répondre à leurs demandes serait également bénéfique pour la cité.
Il faudra prendre compte de ces 3 classes, et, en les interrogeant, prendre les décisions adéquates quant aux priorités de votre cité.

Les développeurs de Caesar IV ont également introduit un concept anhistorique dont l'importance réelle est assez floue, mais qui pourrait s'avérer déterminant dans certains cas : la religion. Les Dieux seront de la partie, et vous soutiendront si vous les respectez. Ainsi, prier Cérès augmentera le rendement de vos champs.
A l'inverse, "oublier" un Dieu pourrait le mettre de méchante humeur. Jupiter ou Vulcain pourraient, à coups d'éclairs et de flammes (!), facilement détruire plusieurs de vos bâtiments si vous ne les honorez pas comme ils le méritent.

Caesar IV

Cliquez sur l'image pour l'agrandir



C'est la compréhension de ces paramètres qui, dans la campagne, vous permettra d'accomplir l'objectif que toute personne se fixe avec Caesar IV : prendre la place de César à la tête de l'Empire Romain.

Côté gameplay, on devrait avoir droit à des citoyens intelligents, qui iront chercher ce dont ils ont besoin partout dans la ville, en opposition au système des zones d'influence des bâtiments. Ceux qui ont connus les premiers pas de la série peuvent donc tirer un trait sur les magasins placés à chaque pâté de maisons.
Et les combats ? Ils seront bel et bien présents, Rome s'étant également construite dans la guerre et les conquêtes. Mais c'est à ce sujet que les développeurs se sont faits les plus discrets. Seront-ils, comme dans les précédents opus, le point faible de Caesar IV, ou, au contraire, Tilted Mill nous surprendra-t-il ?

Gageons que l'E3 nous permettra d'y voir plus clair, et que de nouveaux voiles seront prochainement levés.

Réseau Gamers et Stratégie. Association Loi 1901 à capacité juridique.
©1998-2017 Réseau Gamers et Stratégie - Tous droits réservés - Mentions légales