Système TeamSpeak du Réseau Jeux-Strategie.com Abonnez-vous à nos flux RSS Mur du Réseau Jeux-Strategie.com
 
- Le NetMagazine des jeux video de stratégie 

Catégorie "Meilleur Jeu de Stratégie 39-45"

S'il est bien une période qui a de tout temps excité l'imagination des développeurs, c'est bien la seconde guerre mondiale. Conflit majeur de notre Histoire, elle a très (trop?) largement été traité par le monde du jeu vidéo : FPS, STR, Wargame... Bien sûr, quantité ne signifie pas toujours qualité. Ainsi, depuis l'excellent Company of Heroes, force est de reconnaitre que les bons jeux de stratégie sur le sujet se faisaient rare. Heureusement pour les amateurs, l'année 2010 semble avoir changé la donne.

Les 5 nominés que nous avons sélectionné en sont le parfait exemple. Surtout, ils offrent une très grande variété de sensation et devraient satisfaire le plus grand nombre. Cela va ainsi du jeu de stratégie en temps réel "classique" avec R.U.S.E et Men of War : Red Tide au jeu de grande Stratégie avec Hearts of Iron III : Semper Fi, en passant par les simulations tactiques Theatre of War 2 : Kursk 1943 et Achtung Panzer : Kharkov 1943. Le choix pour n'en retenir qu'un sera d'autant plus difficile...


Les nominés sont :



Consulter une autre catégorie :



Achtung Panzer : Kharkov 1943

Attention O.V.N.I ! A la manière d'un Total War, Achtung Panzer : Kharkov 1943 réconcilie deux univers totalement opposés l'un à l'autre : d'un coté les bons vieux wargames sur cartes, ceux avec les hexagones tout moches et qui se jouent en tour par tour, et de l'autre, les jeux de stratégie en temps réel et en 3D avec une vue au raz du sol, comme Theatre of War.

Vous l'aurez compris Achtung Panzer : Kharkov 1943 est un jeu atypique. Se déroulant dans la région de Kharkov, en Russie pendant l'année 1943 qui vit l'Union Soviétique refouler l'Allemagne Nazi et reprendre l'initiative sur le front Est, le jeu vous propose de gérer en tour par tour vos mouvements et vos contre-attaques sur une carte d'Etat-Major. A vous de déplacer au mieux vos unités et de ne pas vous faire prendre dans des embuscades. Dans le cas contraire, le jeu basculera aussitôt en phase tactique. Grâce à un moteur 3D assez bluffant, vous pourrez dés lors, tout comme dans n'importe quel STR, contrôler vos unités et les envoyer remplir leurs objectifs. Mais attention ! Ici, la prudence est mère de sureté. Car l'ennemi est bien équipé et envoyer vos troupes la fleur au fusil vous coutera la victoire. En effet, Achtung Panzer est avant tout une simulation où chaque unité, chaque soldat profite de caractéristiques historiques, parfaitement documentées. Les sensations qui s'en dégagent sont saisissantes de réalisme et assureront aux amateurs du genre de longues heures de plaisir à remuer leurs méninges.



    Hearts of Iron 3 : Semper Fi

    Fort du succès d'Europa Universalis, Paradox a rapidement lancé dans la foulée une nouvelle série, reposant sur des principes relativement similaires, mais se limitant à la seconde guerre mondiale : Hearts of Iron. Compte tenu de la période couverte, l'aspect militaire a été très clairement développé au point qu'HOI peut parfaitement être considéré comme un wargame en temps réel. Mais le jeu ne se contente pas de vous proposer de recruter et de déplacer vos troupes sur une carte gigantesque du monde, composée de près de 20.000 provinces. Avec l'arrivée d'Hearts of Iron 3, l'aspect gestion du jeu a été particulièrement enrichi et les possibilités du joueur démultipliées. Toutefois, certaines libertés prises dans cet opus, devant favoriser la diversité du gameplay au dépend du respect stricte des évènements historiques, ont été très mal accueillies. Au point de faire passer à l'arrière plan toutes ses qualités.

    Ce n'est qu'avec la sortie cette année de Semper Fi, première extension d'Hearts of Iron 3, que le jeu a commencé à révéler son plein potentiel. Corrigeant bon nombres de problèmes du jeu de base et poussant encore plus loin certains aspects, Semper Fi a pratiquement réussit le pari de réconcilier les sceptiques avec le jeu.



    Men of War : Red Tide

    Men of War : Red Tide n'est pas un jeu de stratégie en temps réel comme les autres. Stand alone basé sur Men of War, sorti l'an dernier, il illustre les escarmouches qui ont opposées les Russes et les Allemands autour de la Mer Noire. Comme son père, il repose sur un gameplay assez particulier qui favorise grandement la microgestion et le réalisme. Ainsi, inutile de chercher votre base en début de partie : chaque mission vous attribue un certain nombre d'hommes, une poignée en général, et il ne vous sera pas possible d'en "produire" de nouveaux durant la partie, excepté sous la forme de renforts décidés par le scénario. Passé la surprise de départ, ce minimalisme s'avère rapidement très prenant, le nombre de paramètres à gérer compensant largement le peu d'unités sous nos ordres. Car Men of War : Red Tide se veut avant tout une simulation pointilleuse de la guerre. Pour exemple, chaque soldat a un inventaire qu'il vous faudra gérer. Cela passe notamment par les rations de survie et les munitions. Heureusement, un peu à la manière d'un Diablo, vous pourrez aller fouiller le corps de vos victimes et y trouver le nécessaire.

    Pour tous les joueurs, lassés par la multiplication des STR sans saveur sur la seconde guerre mondiale, Men of War : Red Tide est clairement un jeu à essayer, même si sa difficulté ne le prédestine pas à monsieur tout le monde.



    R.U.S.E

    Déjà auteur du prometteur Act of War, Eugen System, un studio 100% français monté par deux passionnés de jeux de stratégie, a décidé de frapper un grand coup avec son deuxième titre : RUSE. Se déroulant lors de la seconde guerre mondiale, RUSE vous place dans la peau d'un général, commandant ses troupes depuis son QG. Vous retrouvez donc devant vous une large carte de la région, découpée en secteurs. C'est à partir de cette carte que vous donnerez vos ordres de construction et de déploiements.

    Clairement orienté vers la macrogestion, RUSE est à la fois accessible, grâce à une interface d'une simplicité exemplaire, et profond, notamment par le biais des ruses, ses "pouvoirs" que vous pouvez activer sur différents secteurs de la carte (Silence radio, attaques fictives, etc). Il en ressort une impression de toute puissance et une richesse stratégique rarement égalées. Ici, vos capacités de cliqueurs fous ne vous serviront à rien : seul votre cerveau et le bluff vous permettront de l'emporter.



    Theatre of War 2 : Kursk 1943

    Theatre of War 2 : Kursk 1943 pourrait être qualifié de jeu tactique en temps réel. Ainsi, s'il utilise les base imposées par les STR, il se distingue très largement par le fait qu'ici, vous devrez gérer les troupes qui vous sont données (ou que vous aurez choisi) en début de partie. Aucune production n'est possible. Seuls quelques renforts, décidés par le scénario, viendront parfois vous rejoindre en cours de partie.

    Dès lors, l'objectif est de conserver ses ouailles vivantes le plus longtemps possible. Pour ce faire, le jeu regorge d'options intéressantes mais clairement orientées vers la simulation pure. Grâce notamment à une excellente retranscription du matériel de l'époque, Theatre of War 2 : Kursk 1943 parvient à nous plonger dans l'époque comme trop peu de RTS l'ont fait avant lui. Le seul prix à payer pour profiter de cette petite pépite est une difficulté particulièrement relevé ! Il vous faudra tirer au mieux parti du terrain et connaitre sur le bout des doigts votre matériel pour en sortir vainqueur.




    Et le vainqueur est...


    Il est particulièrement intéressant de voir que les 3 jeux du podium reflètent 3 aspects totalement différents des jeux sur la seconde guerre mondiale. Nous retrouvons ainsi un RTS grand public (RUSE), un autre largement orienté simulation (Achtung Panzer : Kharkov 1943) et, enfin, un jeu de grande stratégie qui tire assez fortement sur le wargame (Hearts of Iron 3 : Semper Fi). Ce résultat est bien la preuve que le thème de la seconde guerre mondiale est une source importante d'inspiration, quelque soit le type de jeu développé. Il suffit de regarder le succès des FPS comme Call of Duty et Medal of Honor.

    Etrangement, Theatre of War 2 et Men of War : Red Tide n'ont pas su vous séduire suffisamment, malgré leurs nombreuses qualités, pour venir titiller nos 3 champions. Le mot "War" vous ferait-il peur ?



    <-- Catégorie Précédente                                                    Catégorie Suivante -->

    Réseau Gamers et Stratégie. Association Loi 1901 à capacité juridique.
    ©1998-2017 Réseau Gamers et Stratégie - Tous droits réservés - Mentions légales